Sciences Po Aix maintenu provisoirement dans le concours d’entrée aux IEP

logo AFP

Le réseau des Instituts d’études politiques (IEP) de province a décidé de maintenir l’IEP d’Aix-en-Provence dans le concours commun « à titre transitoire et conditionnel », ont annoncé les directeurs des IEP lundi dans un communiqué.

Sciences Po Aix était menacé d’exclusion dans le cadre d’une polémique sur l’externalisation de diplômes, par le biais de partenariats controversés avec des écoles privées.

Fin septembre, les responsables des six autres IEP -Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg, Toulouse et Saint-Germain-en-Laye- avaient sommé le directeur de l’IEP d’Aix, Christian Duval, de s’expliquer sur cette externalisation, menaçant d’exclure Aix du concours commun d’entrée et fixant au 10 novembre la date butoir.

Jeudi, M. Duval a « apporté des réponses à une partie conséquente des questions posées par ses homologues du réseau: liste des conventions de partenariat, résiliations réalisées ou en cours de l’ensemble des conventions objets de contestations, état des lieux des inscrits dans les formations externalisées, arrêt de toute forme de publicité pour les DNM (diplômes nationaux de master, ndlr) externalisés », selon le communiqué.

A l’issue de ces échanges et afin de garantir la bonne organisation des concours et la communication d’informations « stabilisées » aux candidats, les directeurs des IEP ont estimé qu’il était « matériellement impossible d’attendre la publication » d’un audit mené par Aix-Marseille Université (AMU), ainsi que les conclusions d’une expertise juridique entreprise par la Direction générale de l’Enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP), pour « prendre une décision pleinement informée ».

Ils ont donc décidé de maintenir l’IEP d’Aix-en-Province « à titre transitoire et conditionnel » dans le concours commun et dans le programme de démocratisation pour l’année universitaire 2014-15.

Ensuite, « un point précis serait réalisé une fois l’ensemble des informations et des expertises rassemblées, à l’issue des concours 2015, aux fins de statuer sur le maintien de Sciences Po Aix dans le réseau », ajoutent les directeurs des IEP.

Depuis plusieurs années, l’IEP d’Aix a multiplié, moyennant finances, les partenariats avec des écoles et organismes privés en France (Institut de gestion sociale, Centre d’études supérieures industrielles) ou à l’étranger. Ainsi sont nés « Sciences Po Île Maurice » , « Sciences Po Réunion », « Sciences Po Arménie » ou encore un accord avec l’Université professionnelle d’Afrique de Kinshasa (RDCongo) qui délivrent un master équivalent à celui des étudiants ayant suivi, après un concours difficile, le cursus à Aix.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.