L’ancien ministre de l’Économie Arnaud Montebourg a fait lundi matin sa rentrée des classes pour quatre semaines à l’Insead, grande école de commerce basée à Fontainebleau (Seine-et-Marne), a constaté un journaliste de l’AFP.

Cartable à la main, celui qui a quitté fin août le gouvernement, après des propos critiques sur la politique économique menée, a rejoint une soixantaine d’étudiants venant de 23 pays pour suivre un « Advanced management programme », qui s’adresse aux dirigeants seniors.

M. Montebourg « a dû remplir un dossier de candidature en anglais pour expliquer son parcours, pour expliquer son projet, et, ensuite, il a été interviewé par la direction du programme, en anglais également, pour discuter de l’ensemble de son dossier et le jury du comité d’admissions l’a admis comme les autres participants », a précisé Eric Ponsonnet, directeur général de l’administration de l’Insead.

M. Montebourg, qui n’est plus que conseiller général de Saône-et-Loire et qui se définit comme un « citoyen engagé », entend fonder sa propre entreprise avant, selon ses proches, de « faire de la politique autrement ».

Le coût de cette formation à l’Insead s’élève à 35.500 euros. « J’en paie une partie et il n’y a pas d’argent public en cause », a précisé l’ancien ministre socialiste devant la presse.