Universités : le budget 2014 amputé de 20%

Les pré­si­dents d'université pointent la menace de ne plus pou­voir payer la tota­lité des salaires de décembre. La rai­son : une dota­tion de l'Etat aux uni­ver­si­tés ampu­tée de 20%.

© Petr Ciz – Fotolia

© Petr Ciz – Fotolia

Les uni­ver­si­tés recevront-elles l’intégralité de leur bud­get 2014 ? C’est en effet toute l’inquiétude des pré­si­dents d’université, qui ont reçu la der­nière par­tie de leur bud­get 2014, réduite de 20%.

Le pré­sident de la CPU, Jean-Loup Salzmann, a affirmé que « l’alerte a été don­née par des agents comp­tables qui com­mencent à ordon­nan­cer les salaires de décembre : le fait que les uni­ver­si­tés n’aient reçu que 80 % de leur dota­tion rend impos­sible, à ce stade, d’honorer la tota­lité des paies de décembre ».

La dota­tion ver­sée en novembre

Toutefois, la Dgesip a assuré à la CPU que les 20 % res­tants de la dota­tion seraient ver­sés en novembre. Mais « en période de recherche d’économies par l’État », Jean-Loup Salzmann appelle à être vigi­lant. « J’espère que cela ne sera pas, au final, une mau­vaise sur­prise pour les uni­ver­si­tés, ce qui serait contra­dic­toire avec les prio­ri­tés du gou­ver­ne­ment réaf­fir­mées devant le Parlement. » Il alerte égale­ment que si ces 20% pas­saient à la trappe, « ce sont plus des deux tiers des uni­ver­si­tés qui seraient dans le rouge ». Ainsi, ce report pour­rait mettre cer­tains établis­se­ments, les plus fra­giles, en grande dif­fi­culté pour payer leurs sala­riés en décembre, faute de dis­po­ser de fonds suf­fi­sant, souligne-t-il.

Source(s) :
  • AEF

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.