Rythmes scolaires : « le vendredi après-midi doit exclusivement être réservé aux enseignements »

Le chronobiologiste François Testu critique l'organisation des activités périscolaires le vendredi après-midi, estimant que cette période devrait être "exclusivement" réservée à l'enseignement.

Réforme rythmes scolaires

Réforme rythmes scolaires © RVNW – Fotolia.com

Dans les écoles primaires, « le vendredi après-midi doit exclusivement être réservé aux enseignements« , juge le chronobiologiste François Testu dans une interview publiée mercredi dans Ouest-France.

La reprise des apprentissages plus difficile

Si ce spécialiste des rythmes de l’enfant se dit plutôt satisfait de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, grâce à laquelle « les rythmes de l’enfant sont mieux respectés et l’efficacité des enseignements est renforcée », il critique en revanche la possibilité de pouvoir regrouper les activités périscolaires sur le vendredi après-midi.

« En effet, plus la coupure du week-end est longue, plus la reprise des apprentissages scolaires est difficile », explique François Testu. Soulignant que les activités périscolaires ne sont pas obligatoires, il estime que « la coupure du week-end se ferait ressentir encore plus longtemps et plus négativement (fatigue, performances scolaires plus faibles) » si le vendredi après-midi n’était pas consacré à l’enseignement.

Des activités périscolaires regroupées le vendredi

De nombreuses communes, comme Marseille ou Lyon. ont pourtant fait le choix d’organiser leurs activités périscolaires le vendredi après-midi, comme l’autorise le décret Hamon. D’après l’adjointe au maire de Lyon, citée par Le Figaro, le regroupement des activités périscolaires le vendredi après-midi a été choisi pour des raisons pratiques.

« Il aurait été très difficile de recruter des animateurs et d’organiser des locaux tous les jours de la semaine, pour 45 minutes de temps périscolaire, tandis qu’avec les vendredis après-midi nous pourrons proposer de vraies activités, avec un directeur de centre de loisirs par groupe scolaire. Il y aura un gain qualitatif très important », explique-t-elle.

3 commentaires sur "Rythmes scolaires : « le vendredi après-midi doit exclusivement être réservé aux enseignements »"

  1. Loys Bonod  24 octobre 2014 à 16 h 21 min

    Rappelons que l’Académie de médecine préconisait en 2010 de revenir au samedi matin travaillé pour réduire la désynchronisation du week-end : non seulement la réforme ne l’a pas permis (avec la bénédiction de François Testu, visiblement), mais elle a accru cette désynchronisation en libérant les élèves le vendredi-après-midi dans un certain nombre de communes (ce qui le contrarie un peu). D’où cette prise de position quelque peu contradictoire.Signaler un abus

    Répondre
  2. jacko51  1 novembre 2014 à 9 h 47 min

    La réforme n’a jamais empêché le retour au samedi matin, cette option était possible. Les parents d’élèves y étaient favorables, les chronobiologistes aussi (F Testu compris) seuls les syndicats d’enseignants n’en voulaient pas ,considérant l’octroi du samedi matin comme un avantage acquis! De temps en temps il faut remettre un peu les pendules à l’heure.
    Alors retour au samedi matin, chiche !Signaler un abus

    Répondre
    • Xav  1 novembre 2014 à 21 h 02 min

      Nombre d’enseignants sont pour le retour du samedi matin plutôt que le mercredi qui permettait une réelle coupure durant la semaine. Les fins de semaine sont très difficiles pour bon nombre de classes, les élèves n’étant plus réceptifs à partir du jeudi matin. Cependant, dans notre école, ni la commune, ni les parents n’étaient favorables au retour du samedi matin. Le retour du samedi matin nous a également été annoncé comme un retour possible si et seulement si un PEDT (Plan EDucatif Territorial) était mis en place. Comme celui-ci est mis en place par la commune, si les municipalités sont contre, il semblerait que cela ne soit pas possible.Signaler un abus

      Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.