Seine-Saint-Denis : des instits attendent toujours leur premier salaire

Un mois et demi après la rentrée scolaire, plusieurs instituteurs débutants ou contractuels de Seine-Saint-Denis n'ont toujours pas reçu de salaire.

© Christophe Fouquin – Fotolia

© Christophe Fouquin – Fotolia

Pas le moindre centime depuis la rentrée. En Seine-Saint-Denis, plusieurs nouveaux enseignants n’ont toujours pas reçu de salaire depuis le mois de septembre. L’administration se dit débordée par l’afflux de nouveaux enseignants dans ce département où seulement 5 personnes gèrent 1500 dossiers. Face à cette situation, les enseignants-stagiaires ont décidé d’alerter les syndicats.

« Pas assez de personnel administratif »

Le rectorat de Créteil n’a pas encore livré de chiffres exacts. Mais il y aurait entre une cinquantaine, selon la CGT, et 300 instituteurs, selon SUD Education, concernés. Tandis que le SNUIPP 93 et l’UNSA éducation ont recensé « plusieurs dizaines » de professeurs dans cette situation. « Je suis papa et je viens d’emménager, j’ai des frais importants. J’ai dû demander un emprunt auprès de ma famille » raconte Romain, un enseignant de 38 ans. « Même ceux qui ont fait leur dossier dans les temps n’ont pas été payés », indique Arnaud Montfort, de SUD Education. Le problème viendrait du rectorat : « il n’y a pas assez de personnel administratif pour faire face à l’augmentation du nombre d’enseignants ».

« Donner des bons alimentaires pour les aider »

Ce jeudi 16 octobre, une réunion s’est tenue à la direction académique pour tenter de régler le problème et verser au plus vite des « avances » sur les salaires de septembre. « On a des personnels qui ont des enfants, des loyers à payer, et il faut bien qu’ils vivent. Les assistantes sociales, la seule chose qu’elles peuvent faire dans l’urgence, c’est de leur donner des bons alimentaires pour les aider. Mais il n’y a pas d’autres solutions en attendant qu’ils touchent leur salaire », a affirmé Isabelle Guigon, secrétaire départementale de l’UNSA éducation. « Depuis la rentrée, il y a eu une quinzaine de démissions dans le premier degré », a-t-elle enfin ajouté. Le rectorat assure néanmoins que tout sera remis en ordre d’ici lundi 20 octobre.

1 commentaire sur "Seine-Saint-Denis : des instits attendent toujours leur premier salaire"

  1. canard54  17 octobre 2014 à 12 h 41 min

    C’est vrai qu’il est plus urgent de payer les promenades du président et du premier ministre que les instits!!!Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.