Demi-journée d’école banalisée : « c’est pour le bien des enfants »

Najat Vallaud-Belkacem a défendu ce matin la demi-journée banalisée de consultation des profs, organisée "pour le bien des enfants".

classe vide

© Igor Mojzes – Fotolia.com

La demi-journée banalisée de consultation des enseignants, planifiée pendant le temps de classe, est organisée « pour le bien des enfants », a indiqué ce matin sur i>Télé la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem.

Le socle commun, un « sujet majeur »

« C’est un effort que l’on demande aux parents et aux col­lec­ti­vi­tés locales, qui devront prendre en charge les enfants qui ne seront pas accueillis », a-t-elle reconnu. Mais « c’est pour le bien [des] enfants, c’est pour que les ensei­gnants s’approprient ce qu’ils doivent (leur) apprendre », a expliqué la ministre.

Cette demi-journée de consultation, organisée entre entre le 22 sep­tembre et le 18 octobre selon les académies, doit permettre aux enseignants de maternelle, élémentaire et collège de travailler sur les futurs programmes de maternelle pour les uns et sur sur le pro­jet de socle com­mun pour les autres. « C’est un sujet qui est majeur », a estimé Najat Vallaud-Belkacem, puisque « de ce socle commun vont découler les programmes, et la façon dont on apprend les choses aux enfants ».

Consultation reportée dans l’Académie de Créteil

Cette consultation étant organisée sur le temps scolaire, l’annulation d’une demi-journée de classe est très mal vue par les parents et les collectivités locales. Dans l’académie de Créteil, la consultation, qui devait avoir lieu ce lundi, a été reportée à une date ultérieure en Seine-et-Marne et dans le Val-de-Marne, sous la pression des parents.

Vendredi, l’Association des maires de France (AMF), a réclamé dans un communiqué « l’annulation pour toutes les écoles de cette demi-journée de consultation organisée sur le temps scolaire des enfants ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.