Intempéries: 300 opérations de mises à l’abri et 150 sauvetages dans le Gard (préfecture)

logo AFP

Les secours sont intervenus vendredi quelque 300 fois dans le Gard, placé en vigilance rouge, pour mettre à l’abri la population, procédant également à 150 sauvetages, a indiqué le directeur de cabinet du préfet du Gard Christophe Borgus.

L’accalmie enregistrée depuis le début de l’après-midi a permis de s’organiser, notamment en termes de transport scolaire et de renvoyer les enfants chez eux, a précisé M. Borgus.

« On ne veut pas qu’ils restent bloqués tout le week-end dans les établissements scolaires », a-t-il souligné.

« Il est compliqué de prendre des décisions sans savoir ce qui nous attend. On ne peut que prévoir le retour des enfants chez eux », a-t-il ajouté, constatant que les prévisions les plus précises « ne permettent pas de savoir exactement où cela peut éclater ».

« Ce matin (vendredi), par exemple, on ne s’attendait pas du tout à ce que ça tombe sur Nîmes », a reconnu le directeur de cabinet.

Dans le Gard, dans l’après-midi, neuf ponts et trente-et-une routes étaient coupées, selon la préfecture.

Le trafic SNCF entre Alès et Nîmes est également interrompu et 4.000 clients EDF n’ont plus d’électricité.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.