François Hollande a salué « l’engagement remarquable en faveur des droits des enfants » de la Pakistanaise Malala Yousafzai et de l’Indien Kailash Satyarthi, tous deux couronnés vendredi du prix Nobel de la paix, selon un communiqué de l’Elysée.

Le président de la République a salué « le courage immense de Malala Yousafzai pour le droit à l’éducation, notamment des filles, et l’action obstinée de Kailash Satyarthi pour dénoncer le travail des enfants ».

Il a rappelé que « les enfants restent les premières victimes des conflits dans le monde », soulignant que « ce sont eux qui sont massacrés, pris en otage, quand ils ne sont pas enrôlés de force » et que « beaucoup trop dans trop de pays encore sont privés du droit fondamental à l’éducation ».

« La France réaffirme à cette occasion sa détermination à agir dans le cadre des conventions internationales pour la protection effective des droits des enfants », affirme également le chef de l’Etat.