Doubs: des parents bloquent une école pour protester contre la nomination d’une contractuelle

logo AFP

Les parents d’élèves de la classe de CP de Paroy (Doubs) ont bloqué les cours pendant trois jours pour protester contre la nomination d’une contractuelle sans formation adéquate sur un poste d’enseignant, a-t-on appris vendredi auprès des intéressés.

Les parents de cette classe unique d’une vingtaine d’élèves ont annoncé la poursuite du blocage dès lundi prochain, jusqu’au remplacement de la contractuelle.

Le poste d’enseignant de la classe, qui fait partie d’un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) de 10 communes, est organisé avec deux mi-temps: l’un occupé par un enseignant titulaire, l’autre par l’agent contractuel qui enseigne un mercredi sur deux, ainsi que le jeudi et le vendredi, a indiqué à l’AFP Hervé Décourcière, père d’un enfant de 6 ans scolarisé à Paroy.

« Nous dénonçons le recrutement d’une personne qui n’a ni le statut, ni la formation de professeur des écoles », dit le père de famille, soulignant que les parents « s’opposent à son statut, mais pas à sa personne ».

Mercredi et jeudi matin, ainsi que vendredi toute la journée, une vingtaine de parents et d’élus ont empêché « pacifiquement » l’agent contractuel de rentrer en classe avec ses élèves, relate M. Décourcière.

« Vendredi, nous nous sommes relayés entre parents pour occuper les enfants, mais sans que la contractuelle intervienne. Elle est restée au fond de la classe », précise-t-il.

« Nous voulons une personne qualifiée, pour un enseignement de qualité, qui plus est en CP, une année charnière où on apprend l’écriture et la lecture », continue M. Décourcière.

« A priori c’est la première fois qu’elle enseigne. On ne connait pas son cursus, si ce n’est qu’elle a un bagage universitaire. Mais pour nous ça ne remplace pas une vraie formation. »

Les parents sont par ailleurs « inquiets » car dans cette classe unique de RPI, l’agent « est seule, sans collègue pour la seconder ».

L’inspection d’académie du Doubs n’était pas joignable vendredi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. ©2014 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos AFP) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.