réunion professeurs

La consultation n'est maintenue que dans un département de l'académie de Créteil sur trois. (© Woodapple - Fotolia.com)

Sous la pression des parents, qui ne voient pas d’un bon oeil l’annulation d’une demi-journée de cours, l’académie de Créteil a décidé de reporter la consultation des enseignants d’école primaire et de collège sur les réformes en cours dans deux départements.

Recours en référé des parents d’élèves

Cette consultation devait avoir lieu lundi 13 octobre prochain dans les établissements de Seine-et-Marne et du Val-de-Marne, mais la matinée banalisée a fait l’objet de recours en référé déposés par des fédérations de parents d’élève, la PEEP dans le Val-de-Marne et la FCPE en Seine-et-Marne.

En conséquence, « le recteur a eu pour consigne de réunir tous les acteurs pour convenir d’une nouvelle date qui plaira à tout le monde », a indiqué mercredi soir une source du ministère.

Aucun recours n’ayant encore été déposé en Seine-Saint-Denis, troisième département relevant de l’académie de Créteil, la demi-journée de réflexion est pour l’instant maintenue. Mais hier soir, la FCPE de Seine-Saint-Denis a fait savoir qu’elle saisirait dès ce jeudi la justice administrative pour en obtenir, elle aussi, l’annulation.

Les enseignants de maternelle doivent être consultés sur le futur programme de maternelle, et ceux de l’école élémentaire et du collège sur le projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture.