Rythmes scolaires : le samedi matin travaillé choisi par 2,58 % des écoles

Selon le Monde, seules 2,58 % des écoles ont choisi d'ouvrir le samedi matin plutôt que le mercredi dans le cadre du retour à la semaine de 4,5 jours.

classe de primaire

© contrastwerkstatt – Fotolia.com

2,58 % des écoles ont préféré placer la matinée de cours supplémentaire imposée par la réforme des rythmes le samedi, l’écrasante majorité ayant choisi le mercredi. Selon le Monde, ces écoles se concentrent principalement dans les départements du Nord, de la Seine Maritime, de la Seine Saint Denis, du Val-de-Marne, de la Martinique et de la Réunion.

L’Académie de médecine favorable au samedi matin

La place de la demi-journée de classe supplémentaire fait polémique depuis le début de la mise en place de la réforme des rythmes. Les spécialistes de la santé semblent unanimes sur le sujet : il est préférable de travailler le samedi matin. Pour l’Académie de médecine, cela permettrait d' »éviter la désyn­chro­ni­sa­tion inévi­table de l’enfant en début de semaine ». L’Académie avait estimé début 2013 que, dans les débats autour des rythmes scolaires, « les reven­di­ca­tions placent toutes les inté­rêts des adultes avant le souci de la santé de l’enfant ».

Les médecins confirment

Un avis partagé par la psy­cho­logue uni­ver­si­taire Corinne Ponce, pour qui « les enfants sont moins per­for­mants en début de semaine lorsqu’ils ont béné­fi­cié d’un week-end com­plet ».

Le chro­no­psy­cho­logue René Clarisse avait également jugé que les longs week-ends s’accompagnaient, « le plus sou­vent, d’une perte de som­meil qui engendre des phé­no­mènes de fatigue ».

Les enseignants et parents partagés

Si le sujet fait encore débat chez les enseignants, les parents, eux, sont généralement défavorables à l’école le samedi matin. A Lille, des parents d’élèves ont même manifesté, fin septembre, contre l’ajout de la matinée de classe supplémentaire le samedi.

3 commentaires sur "Rythmes scolaires : le samedi matin travaillé choisi par 2,58 % des écoles"

  1. Loys Bonod  8 octobre 2014 à 18 h 55 min

    Une précision qui a son importance : les « écoles » qui préféraient le samedi étaient sans doute beaucoup plus nombreuses mais la décision étant le fait des collectivités locales, et, en cas de dérogation au décret imposant le mercredi, du directeur académique.

    On constate en tout cas qu’on est bien loin de l’intérêt de l’enfant avec la réforme des rythmes telle qu’appliquée en 2013 et 2014.Signaler un abus

    Répondre
  2. piotr  9 octobre 2014 à 18 h 44 min

    Les écoles ont choisi? dernière nouvelle… Dans les écoles dans lesquelles je travaille, les enseignants ont demandé à pouvoir travailler le samedi matin. Mais les municipalités et/ ou l’éducation nationale ont refusé .
    Le repos de milieu de semaine est indispensable, surtout en maternelle.
    Cette année, dans ma classe de MS/GS les enfants s’endorment dans la classe, pleurent…
    L’an dernier, ma fille, qui était en PS, faisait de la gymnastique le mercredi après-midi, cette année, en MS, elle ne peut plus y aller: elle dort!Signaler un abus

    Répondre
  3. christso  9 octobre 2014 à 18 h 54 min

    Je confirme les dire de Loys Bonod : combien de communes (et d’écoles) se sont vues refuser par le DASEN la demi-journée de classe du samedi, alors que celle-ci participe davantage à l’objectif de la réforme?
    Cette réforme a effectivement été mal préparée et mal pilotée. Ce sont bien les élèves-enfants qui vont en pâtir les premiers.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.