La Journée mondiale des enseignants 2014 a eu lieu ce dimanche 5 octobre, prolongée cette semaine par une série de conférences et d’ateliers au siège de l’Unesco à Paris.

Cette journée vise à reconnaître le rôle essentiel des enseignants dans le monde, et à promouvoir la nécessité d’une bonne formation. Elle commémore depuis 1994 l’adoption de la Recommandation de l’UNESCO/OIT concernant la condition du personnel enseignant.

Parmi les principes directeurs de cette Recommandation, l’UNESCO précise que l’éducation « devrait viser dès les premières années passées à l’école au plein épanouissement de la personnalité humaine et au progrès spirituel, moral, social, culturel et économique de la collectivité, ainsi qu’à inculquer un profond respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales ».

L’importance de la formation des enseignants est réaffirmée : « Il devrait être reconnu que le progrès de l’enseignement dépend dans une grande mesure des qualifications, de la compétence du corps enseignant, ainsi que des qualités humaines, pédagogiques et professionnelles de chacun de ses membres ». Par ailleurs, l’enseignement est défini en tant que « service public », chaque professeur devant faire preuve d’un « sens des responsabilités personnelles et collectives ».

Un grand nombre de pays ont en outre institué une journée nationale ou une semaine spéciale pour saluer le travail des éducateurs, telle la Teacher Appreciation Week aux Etats-Unis. Pendant cette semaine, les élèves expriment leur reconnaissance en apportant à leur professeur des petits cadeaux, poèmes, cookies… ou se lancent dans des projets plus élaborés : chansons, vidéos, cadeaux personnalisés avec l’aide des parents. De nombreux sites anglophones proposent des idées d’activités ou de cadeaux originaux. Un concept à importer en France ?