Prévention violences scolaires : une nouvelle licence pro à l’ESPE de Nice

Depuis la rentrée, l’ESPE de Nice propose une licence professionnelle qui forme ses étudiants à la prévention en milieu éducatif. Zoom sur cette formation unique en son genre.

Catherine Blaya

Catherine Blaya

« Comprendre, prévenir, agir » sont les trois objectifs principaux de cette licence professionnelle Métiers de la prévention en milieu éducatif , construite en lien étroit avec la Délégation ministérielle chargée de la Prévention et de la Lutte contre les violences en milieu scolaire. Mise en place à l’ESPE de Nice et de Créteil, cette formation en alternance ouvre la voie à des carrières sociales et de l’éducation, dans les collectivités territoriales ou la fonction publique. « La première rentrée a eu lieu ce 22 septembre, c’est un projet très récent. L’un des objectifs de l’équipe pédagogique est de traiter des questions de prévention dans le milieu éducatif dans le cadre de la politique territoriale », explique Catherine Blaya, responsable de la licence professionnelle à l’Université de Nice Sophia Antipolis.

Un public varié

Cette formation peut accueillir jusqu’à 25 étudiants. Elle vise une insertion professionnelle ou une évolution de carrière : « Le public est varié : BTS, DUT, licence non validée… L’ensemble des étudiants de la promotion 2014-2015 ont déjà une expérience et travaillent dans le secteur de l’éducation en tant qu’assistants d’éducation (AED), assistants chargés de prévention et de sécurité (APS) ou encore au sein d’Équipes mobiles de sécurité (EMS). » Même si cette licence est prioritairement adressée aux APS, « les candidats ayant un Bac+2 et venant du secteur associatif ou des collectivités territoriales sont les bienvenus », poursuit Catherine Blaya. La filière permettra à des personnels déjà expérimentés de réinvestir leurs savoirs dans un nouvel établissement scolaire et de poursuivre leur parcours professionnel. La validation d’un niveau II leur offre des perspectives d’emploi plus larges, vers des métiers tels que conseiller en action socio-éducative, coordinateur de projet de réussite éducative, d’une équipe de médiation sociale ou encore de structure d’un territoire en charge de la politique d’animation de la jeunesse.

Ce cursus prometteur ne regroupe que 11 étudiants pour cette première année. Un nombre que la responsable souhaite améliorer en adaptant le dispositif : « Nous sommes confrontés à un problème, lié aux déplacement des étudiants à Nice lors de leur semaine de cours. Le trajet et le logement représentent un coût considérable que beaucoup ne peuvent pas supporter. Nous allons donc réfléchir à une licence hybride qui permettra des regroupements d’étudiants près des lieux de stage. »

Une licence en alternance

L’année des étudiants est partagée entre leur stage et les 11 semaines de cours dispensés une fois par mois à l’ESPE de Nice. La formation en alternance a débuté dès la rentrée : « Les étudiants sont en stage dès septembre et doivent avoir trouvé leur établissement d’accueil au moment de leur inscription. Sur place, les étudiants sont sous la responsabilité du chef d’établissement ou du responsable de l’Équipe mobile de sécurité du rectorat ». À l’ESPE, de nombreux universitaires et professionnels spécialisés dans la prévention sont chargés de les former à la gestion de crise et à l’utilisation de leurs compétences. De grandes institutions telles que la mission interministérielle de lutte contre la drogue et les conduites additives, la délégation interministérielle de lutte contre le racisme et les toxicomanies et les avocats conseils de la Fédération des autonomes de solidarité alimentent les enseignements de l’équipe pédagogique de l’Université de Nice. En guise d’évaluation finale, l’élaboration d’un mémoire professionnel vient compléter l’expérience acquise en stage. Supervisé par un professionnel et un enseignant chercheur, chaque étudiant présente un projet d’action de prévention ou d’intervention sur le lieu de l’alternance.

 

Maelenn Le Gorrec

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.