Nicolas Sarkozy, avec ses propositions dans Le Figaro Magazine, se propose de « faire demain ce qui a mis (…) les Français à genoux hier », a déclaré jeudi à l’AFP Corinne Narassiguin, porte-parole du Parti socialiste.

« Nicolas Sarkozy propose de faire demain ce qui a mis la France et les Français à genoux hier », accuse la porte-parole.

Et Corinne Narassiguin d’énumérer: « Taper aveuglement sur la fonction publique – école, hôpitaux, et policiers compris -, détricoter le code du travail, retarder l’âge de la retraite, dresser les Français les uns contre les autres en stigmatisant les allocataires d’aide sociale et – pour surfer sur la vague actuelle – les homosexuels. »

« Il appelle ça l’espoir? Où sont les propositions pour la jeunesse? Où sont les politiques de ré-industrialisation? Où est l’ambition européenne? » interpelle enfin la porte-parole.

Candidat à la présidence de l’UMP, Nicolas Sarkozy a distillé jeudi quelques propositions pour la France, dont la création d’un « nouveau contrat de cinq ans dans la fonction publique » et l’interdiction de la PMA pour les couples homosexuels, dans un entretien au Figaro Magazine.