En Seine-Saint-Denis, un coup de fil suffit pour devenir prof !

Jack Koch

Dans le département de Seine-Saint-Denis, 300 postes de professeurs des écoles remplaçants sont proposés par téléphone aux chômeurs inscrits à Pôle Emploi.

En Seine-Saint-Denis, un coup de fil suffit pour devenir prof !

Le Pôle Emploi de Seine-Saint-Denis a été chargé de trouver des candidats au poste de professeurs des écoles via une campagne de démarchage téléphonique, afin de lutter contre la lourde pénurie d’enseignants remplaçants dans le département.

Quelque 300 postes de professeurs sont proposés, le rectorat de l’académie de Créteil se chargeant de procéder au recrutement final parmi la pré-sélection de Pôle Emploi. Les candidats doivent justifier d’au moins une première année de master.

Les syndicats d’enseignants saluent la volonté de réduire le déficit de professeurs remplaçants, qui ferait perdre en moyenne une année de leur scolarité aux élèves du 93. Toutefois, ils imaginent mal comment des personnes sans formation pédagogique seront à même d’assurer correctement les nombreux cours de l’école primaire : français, mathématiques, histoire, géographie, langue vivante, arts plastiques…

Le ministère affirme pour sa part que les professeurs contractuels recrutés bénéficieront du même accompagnement que tous les autres enseignants. « Non, on ne met pas des gens qui ne sont absolument formés à rien, qui sortiraient simplement de Pôle emploi, sans diplôme, sans rien, devant des élèves. Ça n’existe pas », s’est indignée la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, dans une interview accordée au Bondy Blog.

1 commentaire sur "En Seine-Saint-Denis, un coup de fil suffit pour devenir prof !"

  1. Christian  3 octobre 2014 à 16 h 39 min

    Bonjour
    Madame Vallaud-Belkacem devrait venir sur le terrain pour voir la réalité des choses. Elle dit NON, mais c’est partiellement faux, OUI le ministère met devant élèves des personnes, certes recrutées à des niveaux élevés, avec des diplômes (universitaire, école d’ingénieurs….), mais qui ne sont pas formées à enseigner devant une classe. Eet cela ne se passe pas uniquement en primaire, même situation en collège et en lycée(recrutement par petite annonce)…Le diplôme suffirait-il à faire de l’éducatif devant 35 élèves….Sans compter la motivation…contractuel / salaire…Il faut revenir au bataillon nécessaire de TZR.
    Les parents d’élèves sont leurrés, leurs enfants sont occupés, oui mais…
    Mais ceci n’est qu’un des problèmes de notre famille « éducation » ; plus de redoublements / Des suivis individuels, où va t on trouver les moyens pour les assurer ? Comment va-on pouvoir maintenir de supers résultats aux bacs sans continuer à baisser les exigences, à notre sur plus de 20 ou encore revoir toutes les copies après une première correction… Et oui cela se fait déjà.
    Merci
    Cordialement

    ChristianSignaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.