bourse étudiante

© zimmytws - Fotolia.com

Après le département des Alpes-Maritimes, c’est au tour de la ville de Vesoul, en Haute-Saône, d’annoncer la maintien d’une bourse au mérite pour ses bacheliers les plus méritants. Cette disposition a été votée lundi soir pour compenser la suppression de cette aide par l’Etat fin juillet.

Cette bourse, d’un montant de 1 000 euros pourra être versée dès 2014, à tous les bacheliers de la ville ayant obtenu la mention Très bien et poursuivant des études supérieures, sans condition de ressources. Pour le député-maire UMP de Vesoul, Alain Chrétien, il s’agit ainsi de « com­pen­ser le désen­ga­ge­ment de l’État et encou­ra­ger les élèves dans la pour­suite de leurs études ».

La bourse au mérite, supprimée le 24 juillet 2014, per­met­tait aux étudiants ayant obtenu la men­tion Très bien au bac de béné­fi­cier de 9 ver­se­ments de 200 euros sup­plé­men­taires dans l’année. Devant la polémique, Najat Vallaud-Belkacem avait indiqué que ce dispositif, « moins effi­cace » pour « la réus­site du plus grand nombre », avait été supprimé au profit d’une augmentation du nombre de boursiers.