FCPE : « la réforme des rythmes scolaires doit s’appliquer au secondaire »

Paul Raoult, président de la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves (FCPE), souhaite que la réforme des rythmes scolaires soit appliquée au secondaire.

 © Brad Pict – Fotolia

© Brad Pict – Fotolia

« La bataille des rythmes scolaires dans le primaire est gagnée », affirmait jeudi 25 septembre le président de la FCPE, Paul Raoult. Il demande à présent que la réforme soit appliquée au secondaire.

Pour cela, dès la rentrée prochaine, la FCPE souhaite que tous les élèves du secondaire aient une pause déjeuner d’au moins 1H30 et que la durée quotidienne de cours ne dépasse pas six heures au collège et sept heures au lycée. Lors de sa conférence de rentrée, Paul Raoult a également rappelé qu’il « tient toujours » à la réforme du calendrier scolaire, proposée par l’ancien ministre Vincent Peillon, prévoyant un raccourcissement des vacances d’été.

« Des lycéens toujours pas affectés dans un établissement scolaire »

Après avoir critiqué l’initiative « trop démagogique » de Najat Vallaud-Belkacem d’organiser une fois par mois un « café des parents« , il a regretté que chaque année des lycéens ne soient pas affectés dans un établissement à la rentrée scolaire. Cette situation concerne notamment des élèves issus de « la voie professionnelle, de terminale qui ont raté leur bac et n’ont pas été repris par leur établissement d’origine et des élèves arrivant de l’étranger ». « Ils étaient 11.000 en début d’année, il semble qu’à quatre semaines de la rentrée on soit à 6.000 » a enfin souligné Paul Raoult.

2 commentaires sur "FCPE : « la réforme des rythmes scolaires doit s’appliquer au secondaire »"

  1. Loys Bonod  29 septembre 2014 à 18 h 41 min

    Bonne idée que l’horaire au collège ne dépasse pas 6h par jour : c’est l’horaire des maternelles plusieurs fois par semaine à Paris, Lyon, Marseille grâce à la réforme des rythmes…

    Evidemment la FCPE ne s’interroge pas sur les rythmes familiaux : le coucher tardif des élèves n’a rien à voir avec leur fatigue. Dans les quartiers prioritaires 49% des enfants se couchent après 22h ou 23h quand il y a école le lendemain (29% pour les autres enfants). Source : AFEV.Signaler un abus

    Répondre
  2. astro  29 septembre 2014 à 22 h 36 min

    On peut effectivement parler de bataille : le gouvernement et ses alliés contre les parents, leurs enfants, les enseignants et de nombreux maires.
    Lamentable !Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.