La directrice d’une école primaire, à Cabriès (Bouches-du-Rhône) près de Marseille, et son compagnon, soupçonnés d’avoir organisé des soirées avec des prostituées et de la drogue, ont été mis en examen pour proxénétisme et trafic de stupéfiants, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Marseille.

Agé de 47 ans, l’homme a été écroué, tandis que la femme, 54 ans, directrice d’une école de Cabriès, a été laissée libre sous contrôle judiciaire, a-t-on indiqué de même source, confirmant une information du quotidien La Provence.

Ils sont soupçonnés d’avoir organisé des soirées dans un studio d’Aix-en-Provence, appartenant à la directrice, lors desquelles des prostituées étaient engagées et de la drogue proposée à des clients recrutés par le compagnon, a-t-on appris de source proche du dossier.

Le couple aurait lui-même participé à ces soirées, lors desquelles il prélevait un pourcentage sur les « passes » et une marge sur la vente de stupéfiants.

L’institutrice a été suspendue à titre conservatoire le temps de l’enquête, a indiqué le Rectorat, précisant qu’il ne s’agissait pas d’une « sanction » mais « d’une mesure de protection pour elle et pour l’institution ».

Une information judiciaire a été ouverte la semaine dernière par le parquet de Marseille, qui a confié l’enquête à la PJ de Marseille.