Explosion démographique : 11 milliards d’humains sur Terre en 2100 ?

D'après une projection de l'ONU, nous pourrions être 11 millions d'habitants sur Terre à la fin du 21e siècle, au lieu des 9 milliards prévus dans les années 2000.

foule

© drx – Fotolia.com

La croissance démographique pourrait être plus importante que prévu, selon les Nations-Unies. D’après une étude publiée dans la revue Science le 18 septembre, à laquelle ont participé les démographes de l’ONU, nous pourrions être 11 milliards d’habitants sur Terre en 2100, au lieu des 9 milliards prévus dans les années 2000.

Entre 9,6 et 12,3 milliards de Terriens

D’après Adrian Raftery, professeur de statistiques et de sociologie à l’Université de Washington à Seattle, co-auteur de l’étude, « le consensus au cours des 20 dernières années était que la population mondiale, estimée actuellement à environ sept milliards, continuerait à croître pour atteindre neuf milliards à la fin du 21e siècle avant de plafonner et probablement de décliner ». Mais avec cette nouvelle projection, « nous avons conclu qu’il y avait 70% de probabilité que la population mondiale ne se stabilisera pas durant ce siècle », prévient-il. D’après les chercheurs, il y a 8 chances sur 10 pour qu’en 2100 les humains soient entre 9,6 et 12,3 milliards.

C’est en Afrique que la croissance devrait être la plus forte : il y a 95 % de chances que la population passe d’un milliard d’habitants actuellement à un nombre d’habitants compris entre 3,1 et 5,7 milliards d’habitants.

La France, pays le plus peuplé d’Europe

Quant à la France, elle pourrait bien être le pays le plus peuplé du continent européen en 2100 : il est probable que sa population atteigne 79 millions d’habitants, contre 66 actuellement.

Même s’il « se pourrait que nous ayons des épidémies, des guerres ou des troubles qui engendrent une mortalité massive », Adrian Raftery estime qu' »il faudrait un événement d’une magnitude énorme pour faire dévier cette trajectoire ».

Yves Charbit, professeur émérite de démographie à l’université Paris-Descartes et spécialiste de l’Afrique, nuance toutefois ces prévisions : « les projections sont un outil sophistiqué de mesure des dynamiques démographiques, mais les chiffres obtenus résultent de modèles qui tentent de décrire la réalité sans prendre en compte la complexité des comportements humains », souligne-t-il, rappelant que « nous ne sommes pas du tout à l’abri de surprises ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.