Programmes scolaires : protestations contre la 1/2 journée de consultation banalisée

L'AMF et la FCPE ont protesté contre la banalisation d'une demi-journée de classe pour permettre aux enseignants de se consulter sur les nouveaux programmes. Ils veulent qu'elle soit organisée hors temps scolaire.

© Petro Feketa – Fotolia.com

La demi-journée de consultation des enseignants sur les programmes scolaires doit se dérouler hors du temps de classe, ont estimé l’Association des maires de France et la fédération de parents FCPE.

Sur les 108 h annuelles

Cette demi-journée de consultation des profs du primaire et du collège, prévue par le ministère, sera banalisée et il n’y aura pas d’accueil des élèves dans les établissements. Ce sera donc aux communes de décider si elles prennent les enfants en charge ou non.

Pour les maires de l’AMF, « cela est inacceptable ». Le président Jacques Pélissard a adressé hier un courrier à la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem, lui rappelant que les maires « ne sont pas les supplétifs de l’Education nationale ». Il demande donc à la ministre que cette demi-journée soit organisée sur le volume horaire dédié aux 108 heures annualisées de service des enseignants, et non sur le temps de classe.

La banalisation ne tient pas compte « des contraintes des familles »

Du côté des parents de la FCPE, on « dénonce cette demi-journée banalisée qui ne tient pas compte des contraintes des familles ».

« Que les ensei­gnants soient asso­ciés à la réflexion, c’est super, mais pas sur le dos des enfants », avait affirmé le pré­sident de la FCPE Paul Raoult lors de sa conférence de rentrée. La fédération demande dans un communiqué publié mardi que « la consultation soit reportée sur des temps hors scolaire ».

La première phase des consultations nationales sur les nouveaux programmes scolaires avait été lancée ce lundi par le ministère de l’Education nationale. Jusqu’au 18 octobre, les enseignants de maternelle pourront donner leur avis sur les propositions du CSP sur les programmes de leur niveau, tandis que les professeurs d’élémentaire et de collège se prononceront sur le futur socle com­mun de connais­sances, de com­pé­tences et de culture.

Pour permettre aux enseignants d’échanger et de se consulter, le ministère de l’Education nationale leur avait accordé une demi-journée banalisée, organisée localement début octobre, durant laquelle ils ne feront pas cours.

Source(s) :
  • avec AFP

1 commentaire sur "Programmes scolaires : protestations contre la 1/2 journée de consultation banalisée"

  1. arimortacci  26 septembre 2014 à 17 h 14 min

    Bientôt ce sera 180 heures annualisées!!Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.