Diplôme

Diplôme © pixelrobot - Fotolia.com

Dans la lutte qui les oppose à l’Etat, les grandes écoles viennent d’obtenir leur première victoire, rapporte le site Educpros.fr. En effet, les grandes écoles publiques sous statut d’établissement public à caractère administratif (EPA) pourront désormais délivrer directement des masters internationaux, sans passer par un partenariat avec un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP). Cette mesure, annoncée la semaine dernière par Geneviève Fioraso, concerne 37 écoles.

Un monopole illégal selon la CGE

« La ministre n’avait pas d’arguments pour maintenir [l’]interdiction [de délivrer des masters internationaux] », affirme Christian Lerminiaux, président de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (Cdefi). « C’est un grand pas en avant, mais il faut aller au-delà en autorisant aussi les écoles privées. »

Dénonçant une « logique monopolistique » sur le diplôme d’Etat du master, la Conférence des grandes écoles (CGE) a initié en juillet dernier une action en justice visant à obtenir un « partage » plus équitable. La CGE s’appuie sur le fait que la loi ne prévoit pas qu’une seule catégorie d’établissement ait le droit de délivrer ce diplôme. C’est actuellement la prérogative des EPSCP, d’après deux arrêtés jugés illégaux par la CGE.