L’Angleterre teste les inspections sans avertissement

L'inspection d'écoles et d'enseignants sans avertissement pourrait se généraliser en Angleterre, après une expérimentation organisée ce mois-ci.

évaluation inspection

Evaluation © bluebat – Fotolia.com

L’Ofsted, équivalent anglais de l’inspection académique, a annoncé lundi qu’elle allait procéder à 40 inspections sans avertissement préalable, envisageant de généraliser cette pratique si l’essai se révélait concluant.

Cette décision fait notamment suite au scandale « Trojan Horse » révélé en mars dernier. Ce complot islamiste visait à prendre le contrôle d’écoles de Birmingham en organisant le départ de personnels non musulmans, afin d’appliquer une règle islamique stricte au sein des établissements.

L’Ofsted craint que les enseignants puissent dissimuler des comportements « inacceptables » s’ils sont prévenus de l’arrivée d’un inspecteur un jour à l’avance, comme c’est le cas actuellement. Les écoles impliquées dans le scandale Trojan Horse avaient en effet obtenu d’excellentes évaluations lors des inspections planifiées.

Considérer les personnels comme des « enfants pas sages »

Pour Brian Lightman, à la tête du syndicat de chefs d’établissements ASCL, ces inspections surprises « seraient contre-productives« . Il estime en effet que ces inspections « brident la créativité et traitent les professionnels comme des enfants pas sages ».

Le syndicat d’enseignants britannique NUT, majoritaire, s’oppose également à la généralisation de ces contrôles, réclamant « un dialogue vraiment professionnel et respectueux » avec les enseignants. Le syndicat suggère au gouvernement anglais de s’inspirer des systèmes finlandais et néo-zélandais, où l’inspection est basée sur la confiance, « pas sur les menaces ou les sanctions« .

En France, aucun délai réglementaire n’est fixé entre l’annonce d’une inspection en classe et la venue de l’inspecteur, mais l’enseignant doit être prévenu.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.