manifestation gilets jaunes

Manifestation des Gilets jaunes

Le collectif de parents d’élèves « Gilets jaunes« , opposé à la réforme des rythmes scolaires en primaire, rejette dans un communiqué toute association avec les attaques « ad hominem » contre la nouvelle ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem.

« Soucieux de la loi »

Les Gilets jaunes démentent en particulier « toute implication directe ou indirecte dans des manipulations de document associant la ministre nouvellement nommée à des intentions communautaristes », faisant référence à une fausse lettre officielle dans laquelle la ministre proposerait des cours d’arabe gratuits aux maires. « Nous sommes soucieux des enfants et de leur avenir, soucieux de la loi », soulignent-ils, et « nous assurons la ministre de notre indignation face aux basses manoeuvres dont elle fait l’objet ».

Pour autant, le collectif continue à penser que le gouvernement et le ministère de l’Education nationale font preuve d’un « complet égarement » en généralisant la réforme des rythmes scolaires dans toutes les écoles primaires publiques à la rentrée 2014, et déplore « leur surdité forcée face à la raison ».

Entre 100 et 300 personnes ont défilé à Paris samedi dernier à l’appel des Gilets jaunes, du Conseil d’Etat au ministère de l’éducation nationale, pour protester contre les nouveaux rythmes scolaires.