Rentrée des profs 2014 : qu’est-ce qui a changé ?

Jack Koch

Quoi de neuf pour la prérentrée du 1er septembre ? De nouveaux collègues, de nouvelles classes... et une nouvelle ministre !

Rentrée des profs 2014 : qu’est-ce qui a changé ?

Dans les salles de profs lundi prochain, deux sujets de discussion seront incontournables : le bilan des vacances d’été, bien sûr, mais aussi le changement surprise de ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, puisque Najat Vallaud-Belkacem a remplacé Benoît Hamon rue de Grenelle ce mardi.

Benoît Hamon a affirmé que le déroulement de la rentrée ne pâtirait pas de son départ, puisque les grandes orientations pour l’année scolaire 2014-2015 ont été établies il y a déjà plusieurs mois. Il restera le seul ministre de l’éducation à n’avoir effectué aucune rentrée scolaire, après un mandat éclair de 147 jours seulement.

De son côté, la nouvelle ministre a annoncé lors de la passation de pouvoir qu’elle s’inscrirait « dans la continuité » de ses prédécesseurs, et ne toucherait notamment pas à la réforme des rythmes scolaires initiée par Vincent Peillon, désormais généralisée à toutes les écoles de France.

C’est la première fois qu’une femme occupe ce poste. Mais l’arrivée de Najat Vallaud-Belkacem ne fait pas l’unanimité : 43% des Français en seraient mécontents, selon un récent sondage Ifop, tandis que les élus de droite voient dans la nomination de l’ex-ministre des Droits des femmes au ministère de l’Education nationale une « provocation », après la polémique de la théorie du genre à l’école.

Pour amadouer les enseignants, Najat Vallaud-Belkacem va devoir s’emparer de plusieurs dossiers brûlants, à commencer par l’application de la réforme des rythmes scolaires, qui ne manquera pas de poser quelques problèmes localement puisque certains maires continuent à s’y opposer. Les syndicats enseignants sont également impatients de reprendre les discussions sur l’évolution du métier, et sur les nouveaux programmes scolaires. Pour Najat Vallaud-Belkacem comme pour les professeurs, la rentrée s’annonce chargée.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.