Classement de Shanghai 2014 : l’UPMC 4ème meilleure université pour les mathématiques

Les universités américaines continuent d'occuper les premières place du classement de Shanghai 2014 des meilleures universités mondiales, mais l'université française Pierre-et-Marie-Curie progresse.

ARWU classement de Shanghai

L'Academic Ranking of World Universities (ARWU) est mieux connu sous l'appellation de "classement de Shanghai".

Le classement de Shanghai 2014 des 500 meilleures universités du monde a été publié ce vendredi 15 août 2014.

Les universités américaines continuent d’écraser le top 10, Harvard en tête, suivie de l’université de Stanford, et du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Les universités britanniques de Cambridge (5ème) et d’Oxford (9ème ex-aequo) sont les seuls établissements non-américains parmi les 10 premiers.

L’UPMC 4ème mondiale pour les mathématiques

L’École polytechnique fédérale de Zurich, en 19ème position du classement général, est la première université d’Europe continentale. L’université Pierre et Marie Curie (UPMC-Paris 6), 35ème, en progression de 2 places par rapport à l’an passé, est la première université française et deuxième d’Europe continentale. L’université de Copenhague (39ème) détrône Paris-Sud (42ème) au rang de troisième meilleure université européenne. Au total, quatre établissements français figurent dans le top 100 avec l’ENS (67ème) et l’université de Strasbourg (95ème), et 21 dans le top 500.

Des classements par domaine d’études sont également publiés : médecine et pharmacie, sciences sociales, physique, ingénierie… L’université Pierre et Marie Curie s’illustre tout particulièrement dans les mathématiques, en 4ème position mondiale derrière Princeton, Harvard et Berkeley.

L’excellence de la recherche française en mathématiques a reçu une nouvelle confirmation la semaine dernière, avec l’attribution de la médaille Fields au franco-brésilien Artur Avila, faisant de lui le 12ème mathématicien français à obtenir ce « prix Nobel des mathématiques ».

Méthodologie critiquée

La méthodologie du classement de Shanghai est régulièrement critiquée. Elle ne prend notamment pas bien en compte les spécificités du système de grandes écoles françaises, privilégie le volume de publications à la qualité de la recherche scientifique, et valorise peu les enseignements.

C’est notamment pour faire progresser les établissements supérieurs français dans ce type de classement que le gouvernement a décidé de constituer des regroupements d’universités, de grandes écoles et de sites de recherche, sous l’appellation de COMUE, pour en faire d’importants pôles d’excellence internationaux.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.