Contre la violence scolaire : un bébé en classe

Venu du Canada, le programme "Roots of Empathy" propose de lutter contre la violence scolaire grâce à la présence d'un bébé dans la classe.

Bébé

Bébé © Syda Productions – Fotolia.com

Comment lutter efficacement contre la violence à l’école et au collège ? Depuis 1996, le Canada expérimente avec succès le programme « Roots of Empathy » -les racines de l’empathie, indique le site Slate.

Concrètement, comment se déroule le projet ? Il s’appuie tout d’abord sur un réseau de parents bénévoles, qui acceptent d’amener leur bébé dans une classe. Les bébés accueillis ont au début de 2 à 4 mois, et ainsi les élèves vont pouvoir suivre leur développement et leur croissance au fil de l’année scolaire.

Ensuite, le programme repose sur des visites mensuelles en classe, neuf en tout dans l’année. Un travail pédagogique en interaction étroite entre l’enseignant de la classe et le bébé est mis en place. A noter, les enseignants participant à ce programme ont reçu une formation spéciale leur permettant de le mettre en oeuvre.

Un travail pédagogique complet

Les élèves, de la maternelle au début de collège, vont travailler, à partir d’un programme adapté à leur niveau de classe, sur diverses compétences en observant le bébé : ils apprennent à décrire leurs propres émotions avec un nouveau vocabulaire, développent leur empathie « essentielle pour la résolution des conflits« , et « grâce à la littérature jeunesse et aux discussions de groupe, les enfants apprennent à respecter et à comprendre l’opinion des autres ». Même les élèves les plus timides n’ont plus peur de s’exprimer pour parler de ce qu’ils ressentent face au bébé, les plus agressifs perdent toute leur agressivité, et un sentiment de solidarité peut se développer car lorsque le bébé en a besoin, chaque élève a spontanément envie de l’aider.

Les compétences artistiques ne sont pas oubliées : les enfants sont amenés à dessiner le bébé ou à chanter des comptines pour lui. Enfin, pour les élèves de collège, le fait de voir les parents leur fait prendre conscience de la responsabilité que cela représente de s’occuper d’un enfant, et le programme comprend aussi un volet « prévention de la grossesse à l’adolescence« .

Aujourd’hui, le programme est développé aux Etats-Unis, en Nouvelle-Zélande, en Irlande et en Ecosse -où un budget d’un million et demi d’euros lui est consacré. L’Allemagne est également intéressée.

« Roots of Empathy » est une réussite : les élèves changent, l’atmosphère de la classe est transformée, et les enseignants y puisent également des éléments pour améliorer leurs propres méthodes d’enseignement.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.