Crète

© anilah - Fotolia.com

Du 4 au 18 août, c’est la pause estivale pour les ministres du gouvernement Valls. Si le Premier ministre a invité les membres de son gouvernement à « déconnecter », ces derniers ont reçu la consigne de ne pas s’éloigner à plus de 2h30 d’avion de Paris, et de rester joignables en cas de besoin. Des recommandations que certains, comme Benoit Hamon, semblent avoir oubliées avant de partir en vacances.

La plupart des ministres respectent les indications en ne dépassant pas les frontières de l’Hexagone. La ministre de la Culture Aurélie Filippetti, par exemple, passe ses vacances en Provence, tandis que la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem se repose dans les Landes, « comme tous les ans ».

Certains ministres s’envolent pour des destinations un peu plus lointaines. Christiane Taubira a obtenu une « dérogation » pour rendre visite à sa famille en Guyane. Benoît Hamon, quant à lui, semble jouer l’élève rebelle : le ministre de l’Education part en Crète, à 3h d’avion de Paris.