© slasnyi - Fotolia.com

© slasnyi - Fotolia.com

La mesure est radicale. Ce vendredi matin, l’Ouzbékistan a suspendu ses réseaux internet mobile et d’envoi de SMS, MMS pour l’ensemble de sa population. Le but étant d’empêcher toute triche aux examens d’entrée aux universités.

Dans des communiqués, les deux plus importants opérateurs mobiles ont indiqué « des travaux de maintenance urgents sur les réseaux de télécommunication » de 8h30 à 13h30 heure locale. Ainsi, pendant cette période, seuls les appels vocaux étaient maintenus.

« Utilisez votre tête »

L’Ouzbékistan, ne reculant devant rien pour déjouer la triche aux examens, a pris d’autres mesures de sécurité. En effet, en plus d’avoir bloqué le réseau mobile, les autorités ont mené des fouilles dans les écoles afin de lutter contre les « minitéléphones« , que les élèves ouzbeks cachent dans leurs chaussures.

A Tachkent, capitale du pays, quelques magasins de téléphones affichaient le message : « Nous avons écoulé tous nos minitéléphones, utilisez votre tête pour passer vos examens« . A noter que dans ce pays, plus de la moitié des 30 millions d’habitants possèdent un téléphone.