Secrets d’élèves : ce qui les agace le plus chez les profs

The Guardian publie dans sa rubrique intitulée "Le réseau des enseignants" un billet d'élève expliquant ce qui l'exaspère le plus chez les profs.

Nez

Nez © olly – Fotolia.com

Il a gardé l’anonymat :  son pseudo est « Secret Student« , l’élève mystère. Il écrit au sein de la rubrique du Guardian, « Teacher Network » (le réseau des enseignants) où les élèves peuvent s’exprimer librement – et incognito. A noter, les professeurs ne sont pas en reste, puisqu’une rubrique The Secret Teacher leur est également dédiée. On y trouve par exemple la contribution d’un « Secret Teacher », qui explique pourquoi, oui, les profs ont toujours des chouchous

Mais revenons à notre « Secret Student ». Bien qu’anonyme, il n’en publie pas moins un excellent florilège de ce qui l’agace le plus chez ses profs. Intitulé « 6 choses que je n’oserais jamais dire à mon prof« , son billet publié samedi  par The Guardian, vaut le détour.

Les erreurs

« Secret Student », un bon élève du secondaire, ne comprend pas pourquoi les profs s’énervent quand on leur demande de répéter la question qu’ils viennent de poser. Pour lui, il n’y a rien de mal à demander cela parce qu’à ce moment-là, on était totalement ailleurs…

Il ne supporte pas non plus les profs qui donnent des devoirs portant sur des notions qui n’ont pas été vues en cours – parce que le prof a tout bonnement oublié de le faire ! Dans ce cas, ironise l’élève, Google s’avère le meilleur des profs.

« Secret Student » s’emporte également contre une grande injustice : pourquoi met-on les pires élèves à côté des meilleurs ? (il parle en connaissance de cause…)

Dans la même veine, pourquoi un professeur se sent-il obligé de prolonger la date de remise d’un devoir le lundi matin – alors que « Secret Student », élève studieux, s’est épuisé tout le week-end pour le rendre en temps et en heure ?

Punitions et copies

Sans parler des punitions, qui diffèrent d’un établissement à l’autre, comme par exemple celle portant sur l’utilisation de l’encre bleue, interdite parfois mais pas toujours…

Et pourtant, et pourtant, il est un point où il est largement préférable d’avoir affaire au professeur. « Secret Student » préfère ainsi que sa copie soit remise en mains propres pour être notée à un professeur, qu’à quelqu’un qui vient juste de se curer le nez pendant une demi-heure. Finalement, un prof, ça a du bon. Convaincu ?

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.