Stress enseignant : comment se ressourcer avant la rentrée

Année éreintante, élèves dissipés… Les enseignants sont souvent confrontés à des situations de stress. Comment décompresser pendant l’été ? Violetta Wowczak, sophrologue à Paris, donne des conseils.

Relaxation

Relaxation © milanmarkovic78 – Fotolia.com

« Contente que l’année soit terminée », voilà comment Natacha, professeur de microbiologie dans un lycée du nord de la France, exprime son ressenti en ce début de vacances scolaires. Qu’importe la matière enseignée, la fatigue semble être le maître-mot des enseignants confrontés à des situations délicates. Nadine, professeur de français bientôt à la retraite atteste de ce sentiment collectif : « Comme j’enseignais à temps partiel, l’année n’a pas été particulièrement difficile. Mais ça n’a pas toujours été le cas ! Même après toutes mes années d’ancienneté, je suis toujours stressée. Il est fréquent que je me réveille la nuit en repensant à ce que j’ai préparé ou au déroulement du prochain cours.» Préparation des examens, inspections, classes difficiles… Autant de paramètres générateurs de stress que certains n’arrivent pas à gérer : « Il y a quatre ans, je me suis rendue chez mon médecin traitant pour lui parler de mon anxiété et de mes insomnies. Au vu des symptômes, on m’a conseillé d’aller voir un psychiatre pour obtenir un traitement adapté à mes besoins. » Une démarche nécessaire que beaucoup d’enseignants ne prennent pas la peine de suivre, « faute de temps », comme le constate Natacha, mais aussi par manque d’informations sur le sujet.

Prévenir plutôt que guérir

Les professionnels de santé sont unanimes : certains secteurs d’activité engendrent un stress supplémentaire, plus ou moins facile à gérer. Violetta Wowczak, sophrologue, anime des formations autour de la confiance en soi et confirme ce mal-être : « il existe de nombreux préjugés sur le métier d’enseignant qui aggravent le manque de reconnaissance par la société. » Fatigue, découragement, cynisme… Des signaux avant-coureurs qu’il faut savoir déceler et combattre avant d’en arriver au stade du burn-out .

Les vacances d’été sont une période propice à une remise en question efficace et à la mise en place d’une « stratégie de bien-être ». La sophrologue conseille aux enseignants de « se déconnecter de la réalité professionnelle et d’écouter leurs envies. Pour aborder sereinement la rentrée scolaire, il est nécessaire de séparer le temps passé à la préparation du programme et les moments de détente. »

Ce travail de remotivation n’est pas à prendre à la légère et de nombreux exercices assez simples peuvent être pratiqués tout au long de l’année : « La base de la gestion de stress est la respiration. Il suffit de prendre un moment pour soi et de s’installer dans un endroit calme. Les yeux fermés, il faut inspirer, expirer lentement puis revenir à une respiration normale, en observant son ressenti. C’est un premier pas où l’on s’extrait de la « réalité toxique » et où l’on prend du recul face aux stimuli négatifs. » En attendant la rentrée de septembre, l’heure doit donc être à la détente et à l’écoute de soi.

Maelenn Le Gorrec

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.