Les espaces verts dans les cours de récréation réduisent le stress et l’inattention

Selon une étude américaine, les cours de récréation comportant des espaces naturels ont un impact positif sur le bien-être et l'attention des élèves.

enfants sur un arbre

© MAK – Fotolia.com

Les cours de récréation qui incluent des espaces verts (sol de terre ou d’écorce, plans d’eau, arbres…) au lieu de l’habituel asphalte « alimentent des relations de soutien mutuel et des sentiments de compétence » chez les enfants, révèle la première étude sur le sujet, menée par des chercheurs de l’université de Colorado Boulder.

Confiance en soi et bien-être

Ces terrains, même quand ils sont mixtes (avec des bâtiments, sols et structures artificiels en plus des éléments naturels), induisent une réduction du stress et de l’inattention chez les élèves de l’école primaire et du secondaire.

Trois ans et 700 heures d’observation dans une école primaire de Denver, où les élèves ont accès à un bois entre les cours, ont par exemple montré que les plus jeunes enfants se lançaient dans des activités d’exploration et de découverte sensorielle, tandis que les élèves plus âgés organisaient des activités collaboratives, comme construire des forts ou s’échanger des objets trouvés. Des expériences considérées comme source de confiance en soi et de bien-être par les parents, importantes pour « l’équilibre social et émotionnel » de leurs enfants.

Aucune incivilité à signaler

Les élèves qualifient cet espace vert de « paisible », « calme » : aucun incident, aucune bagarre ne s’y est produit pendant toute la durée de l’étude, alors que des incivilités étaient signalées à l’intérieur des bâtiments de l’école. Les enseignants remarquent par ailleurs que les élèves reviennent de récréation avec une capacité d’attention améliorée.

« De nombreuses écoles ont déjà des programmes de diminution du stress, mais ils ont pour but d’apprendre aux individus à gérer leur stress, au lieu de créer des environnements qui le réduiraient » naturellement, commente Louise Chawla, professeur d’aménagement environnemental à l’université de Boulder. « Les enfants passent la majeure partie de leur temps dans les écoles, donc c’est un endroit important à considérer pour intégrer un contact quotidien avec le monde naturel, à cause des nombreux bénéfices que cela entraîne, » juge-t-elle.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.