Professeur : le métier idéal pour concilier vie pro et vie perso ?

De nombreuses vacances, un temps de travail relativement court... mais le métier d’enseignant est-il vraiment idéal pour concilier vie professionnelle et vie familiale ?

Eté

Eté © nadezhda1906 – Fotolia.com

D’après un sondage Opinion Way réalisé au début de l’année, les parents sont 69 % à déclarer qu’ils conseilleraient le métier d’enseignant à leurs enfants. En premier lieu parce qu’il permet de « concilier vie professionnelle et vie privée ». En revanche, selon un autre sondage réalisé par le SNUipp auprès des professeurs des écoles débutants en 2013, par rapport à l’idée qu’ils se faisaient du métier, 64% des enseignants perçoivent un décalage en termes d’implication dans leur vie privée.

Julie Perin-Levens, directrice de l’école maternelle Le Point du Jour à Cergy (Val d’Oise) et maman de deux enfants, estime toutefois que l’avantage d’être enseignant « c’est d’être en vacances en même temps que nos enfants ». Pour autant, elle ne dit pas que le métier est idéal : « J’envie les parents qui viennent chercher leurs enfants à l’école ou qui les accompagnent à des sorties scolaires, cela ne m’arrive jamais. C’est d’autant plus frustrant que je travaille dans l’enseignement. Je dépose mes enfants à la garderie à 7h15 et les récupère à 18h. Sans compter qu’une fois par semaine, j’ai des réunions de direction qui se terminent tard, le soir. C’est mon mari, pompier, qui grâce à ses horaires décalés parvient de temps en temps à emmener ou chercher nos enfants à l’école ».

Mais, en fonction des situations, les avis divergent. Célia Mory, professeur à l’école Champmesnil au Mesnil-St-Denis (Yvelines), travaille non loin de l’école de ses deux enfants. Pour elle, ce métier est idéal pour concilier vie de famille et vie professionnelle : « Mes horaires correspondent à ceux de mes enfants et me permettent de ne les laisser à la garderie que peu de temps avant et après l’école. Et surtout, pas besoin de trouver de solution de garde pour le mercredi et les vacances scolaires. Avoir du temps pour élever ses enfants est un avantage très appréciable ! Par contre, une classe de CM2 demande beaucoup de travail à la maison. Très souvent, je travaille le soir quand les enfants sont couchés. Mes journées se terminent tard… »

80% des enseignants satisfaits de leur travail

L’Enquête internationale réalisée en 2013 par l’OCDE, révèle que 80 % des enseignants en France sont satisfaits de leur travail mais 42% d’entre eux pensent que les avantages d’exercer cette profession ne compensent pas ses inconvénients. Charlène Landry, pro-fesseur de français au lycée Durzy à Villemandeur (Loiret) et maman d’un petit garçon explique que le problème de la profession, c’est de ne jamais pouvoir décrocher et de ramener du travail chez soi. « Bien qu’on puisse s’organiser comme on veut, il faut travailler à la maison. Je corrige des copies le week-end, prépare des cours le soir… On apporte du travail avec soi mais aussi dans notre tête. Difficile, le soir, de ne plus penser à des élèves qui rencontrent des soucis. Ce métier ne nous quitte jamais ! ». Charlène Landry concède que son métier est assez flexible. « L’avantage d’enseigner dans le second degré, c’est que l’on travaille 18 heures au sein de l’établissement. En fin d’année, nous remplissons une fiche de vœux : ne pas travailler le mercredi, commencer les cours à 9h30 pour pouvoir déposer son enfant à l’école… Le proviseur, en fonction de nombreux paramètres, essaie de respecter un des vœux. En principe, au moins une fois par semaine, je peux déposer et aller récupérer mon fils à l’école. C’est très appréciable ! ».

Diane Dussud

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.