© Chlorophylle - Fotolia.com

58 postes seulement restent vacants à l’issue des épreuves du CRPE 2014, s’est réjouit hier Benoît Hamon dans un communiqué. Pour le ministre de l’Education nationale, ces résultats « traduisent une réelle attractivité du métier d’enseignant et la confirmation de la réalisation et de la confiance dans le plan ambitieux de recrutement sur cinq ans engagé par le gouvernement ».

Sur 8 342 postes ouverts au CRPE 2014, 8 284 ont en effet été pourvus. En outre, 775 candidats ont été placés sur liste complémentaire, qui permettront de compenser « sans difficulté les 744 postes restés vacants lors du concours exceptionnel 2014« , selon le ministre.

Benoit Hamon a également souligné que le « regain d’attractivité pour les métiers enseignants » concerne toutes les académies, même Créteil, habituellement considérée comme peu attractive pour les jeunes enseignants. Pour la première fois, l’académie dépasse le milliers de lauréats. Dans l’académie de Guyane, tous les postes ont été pourvus.