PISA 2012 : dans quels pays les ados savent-ils le mieux gérer l’argent ?

Selon les évaluations menées par l'OCDE auprès de 29.000 adolescents, 15% des collégiens sont à peine capables de prendre des décisions simples concernant la gestion de leur argent.

adolescent gestion argent budget tirelire

Les ados ont parfois du mal à gérer leur budget. (© contrastwerkstatt – Fotolia.com)

Proposée en option lors de l’étude de performances scolaires PISA 2012, une évaluation de la culture financière(1) a été menée auprès de 29.000 élèves de 15 ans, issus de 18 pays.

La France sous la moyenne

Selon les résultats de l’étude, publiés ce mois-ci dans Pisa à la loupe n°41, les élèves de Shanghai (Chine) obtiennent les meilleurs résultats en culture financière (compréhension des concepts et risques financiers), avec un score de 603 points en moyenne, soit 103 points de plus que la moyenne de l’OCDE.

Les élèves d’Australie, de Communauté flamande de Belgique, d’Estonie, de Nouvelle-Zélande, de Pologne et de République tchèque se situent également au-dessus de la moyenne. La France, avec 486 points, est légèrement sous la moyenne de l’OCDE (500 points).

Ces résultats cachent des disparités importantes entre élèves, au sein d’un même pays. Sur l’ensemble des participants, seul un élève sur dix est capable de résoudre des problèmes financiers qui sortent de l’ordinaire, comme le calcul du solde d’un relevé de compte déduction faite des frais bancaires, ou de comprendre les implications des tranches d’imposition sur le revenu.

Risque de crise financière accru

A l’inverse, 15% des adolescents en moyenne sont au mieux capables de prendre des décisions simples sur des dépenses quotidiennes, et se révèlent incapables d’appliquer plus d’une opération arithmétique simple (addition, soustraction ou multiplication) sur des situations déjà rencontrées.

« Au lendemain de la plus grande crise économique mondiale jamais connue depuis la Grande Dépression (…) les résultats de l’évaluation montrent [qu’un] nombre important d’élèves n’ont pas certaines compétences financières essentielles », souligne Andreas Schleicher, directeur chargé de l’éducation et des compétences pour l’OCDE. Or, « les élèves qui éprouvent des difficultés face à des choses simples, comme évaluer le passif à long terme découlant d’une dette, risquent de tomber dans le piège des taux d’intérêts exorbitants de leurs cartes de crédit », augmentant le risque d’une nouvelle crise financière.

Note(s) :
  • (1) PISA définit la culture financière comme « la connaissance et la compréhension des concepts et risques financiers, ainsi que les compétences, la motivation et la confiance nécessaires pour utiliser cette connaissance et cette compréhension pour prendre des décisions fondées dans un large éventail de contextes financiers, pour améliorer le bien-être financier des individus et de la société, et pour participer activement à la vie économique ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.