Depuis hier, les résultats des Capes 2014 de mathématiques et de lettres (option classique et moderne) sont connus. Et ils ne sont pas des plus encourageants : de nombreux postes n’ont pas trouvé preneur, dans toutes les sections.

Une désaffection confirmée en maths

Les résultats du Capes de maths semblent confirmer la crise du recrutement constatée par la Depp en 2013. L’année dernière, 31 % des postes offerts au concours n’avaient pas été pourvus. La tendance s’est aggravée en 2014, lors de la session exceptionnelle du Capes, où plus d’1 poste sur 2 était resté vacant. Au concours rénové 2014, 838 postes ont trouvé preneur sur les 1 243 proposés, soit un peu plus de 67 %.

Moins d’un poste sur deux pourvu en lettres classiques

Mais c’est au Capes de lettres, option lettres classiques, que la situation est la plus inquiétante. Sur 200 postes offerts, seuls 99 ont été pourvus, soit moins de la moitié. En lettres modernes, le constat est un peu moins sombre, même si des postes restent vacants : seuls 886 places ont trouvé preneur sur les 1 070 offertes. Robert Delord, pro­fes­seur for­ma­teur de lettres clas­siques, dénonçait il y a quelques temps les nouvelles maquettes du Capes de lettres, qui contribueraient selon lui à la désaffection des lettres classiques. Les chiffres semblent lui donner raison.