Ile-de-France : une ségrégation sociale toujours présente dans les lycées

Selon une étude dévoilée ce matin par le Monde, les classes sociales se mélangent peu dans les lycées en Ile-de-France. Analyse.

Selon une étude intitulée « Impact des procédures de sectorisation et d’affectation sur la mixité sociale et scolaire dans les lycées d’Ile-de-France » et publiée ce matin par le Monde, les classes sociales ne se mélangent pas dans les lycées franciliens voire encore moins dans les établissements parisiens. C’est en effet la conclusion tirée par trois chercheurs de l’Institut des politiques publiques.

Une ségrégation sociale importante…

D’après cette enquête, dans la capitale, qui compte 73 lycées généraux, 50 % des élèves les plus favorisés sont scolarisés dans les mêmes établissements que 3 % des élèves les moins favorisés alors que ces derniers représentent 17 % de la « population scolaire » parisienne.

A l’inverse, dans l’académie de Créteil, la moitié des lycéens fils de chômeurs et d’inactifs n’ont été mélangés qu’à 11 % de fils de cadres supérieurs et d’enseignants. Et dans celle de Versailles, 14 % des enfants favorisés se sont retrouvés dans des établissements scolarisant la moitié des lycéens défavorisés de l’académie.

L’étude vient à prouver que le lieu de résidence est le facteur déterminant de l’affectation. Celui-ci est notamment présent dans les académies de Créteil et de Versailles. Il explique en effet à lui seul la moitié (55 %) de la ségrégation sociale des lycées de Versailles et les trois quarts (72 %) de ceux de Créteil.

… mais qui tend à diminuer

Toutefois, depuis 2002, les chercheurs ont montré que cette ségrégation sociale a diminué d’un tiers dans les lycées parisiens, notamment grâce à la discrimination positive. Le dispositif Affelnet permet en effet de modifier un barème à point basé sur différents critères (proximité géographique, le statut du boursier…) afin d’éviter la ségrégation sociale à l’entrée en seconde. Par exemple, en augmentant le nombre de points des boursiers, cela permet aux élèves concernés de grappiller quelques points supplémentaires pour accéder plus facilement à des lycées prestigieux.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.