Les épreuves du 19 juin 2014 ne sont pas à négliger pour les filières générales. En effet, les scientifiques planchent depuis 8h sur la matière essentielle à leur série. Considérée comme l’une des plus difficiles de cette section, l’épreuve de maths est incontournable avec l’attribution d’un coefficient de 7, et même de 9 pour ceux qui en ont fait leur spécialité. Elle peut ainsi assurer comme compromettre à elle seule l’obtention du bac.

Intégration, nombres complexes et probabilités, découvrez le sujet sur lequel les scientifiques planchent actuellement.

L’épreuve la plus importante du Bac ES

C’est le grand jour pour 109 777 lycéens de terminale ES, qui planchent ce jeudi de 8h à 12h sur l’épreuve reine de SES. Aussi attendue que redoutée, cette épreuve dure 4 heures pour la partie obligatoire et 1 heure de plus pour l’enseignement de spécialité. Les élèves ont le choix entre deux types de travail : une dissertation étayée par rapport à un dossier ou un devoir divisé en trois exercices distincts.

Le sujet du bac 2014 reprend les grandes parties abordées durant l’année. Découvrez le sujet de cette épreuve.

La littérature pour les L

Après la philosophie passée lundi, l’histoire-géo mardi et la LV1 hier après-midi, les élèves de terminale L ont de 8h à 10h ce matin composé sur l’épreuve de Littérature. Coefficient 4, elle consiste en deux dissertations sur l’un des 2 livres étudiés tout au long de l’année.

La première question valait 8 points :

L’œuvre de Musset, Lorenzaccio, a d’abord été publiée en 1834 au sein du recueil « Un spectacle dans un fauteuil ». En quoi ce choix de publication peut-il guider la lecture de la pièce ?

La seconde question valait 12 points :

Dans quelle mesure peut-on dire, avec un critique, que « ce drame romantique (…) est une pièce prodigieusement moderne » ? Vous fonderez votre propos sur votre lecture de la pièce et votre connaissance de ses mises en scène.

La fin des épreuves approche. Demain les candidats de la série ES plancheront sur les mathématiques. Les scientifiques composeront sur leur enseignement de spécialité (écologie, agronomie et territoires, SVT ou sciences de l’ingénieur). Les littéraires plancheront également sur leur enseignement de spécialité (art, mathématiques, grec ou latin).