35 députés UMP ont enregistré mercredi dernier une proposition de loi visant à intégrer « l’apprentissage du code informatique » aux « objectifs prioritaires assignés aux écoles », au même titre que la maîtrise de la lecture ou l’utilisation des mathématiques.

« L’apprentissage du codage est essentiel », affirment les députés. « À l’ère du numérique, si nous voulons que nos jeunes passent de simples usagers de l’Internet, à acteur de la société et de l’économie numérique, la compréhension de l’informatique est la clé d’accès au monde numérique et aux opportunités professionnelles qu’il ouvre », développent-ils.

« Donner à tous les citoyens les clés du monde du futur »

Les députés citent un rapport de l’Académie des sciences daté de mai 2013, selon lequel « l’enseignement général de l’informatique devra d’abord donner à tous les citoyens les clés du monde du futur ». Ne pas tenir compte de cette réalité pourrait creuser encore davantage « les inégalités » de notre système éducatif, souvent pointées du doigt par l’OCDE.

Ils observent par ailleurs que de nombreux pays comme la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Estonie, ou encore certaines régions d’Allemagne, et bientôt l’Angleterre, ont déjà décidé de rendre l’enseignement de l’informatique obligatoire à l’école primaire.