enseignants salaire performance

© トラノスケ - Fotolia.com

La moitié des enseignants britanniques pensent que leur salaire devrait être lié aux résultats d’examen de leurs élèves, selon une étude commanditée par l’organisme caritatif Sutton Trust.

Selon ce sondage mené auprès de 1.100 enseignants, les professeurs estiment que l’évolution de leur salaire devrait dépendre en priorité des appréciations de collègues avec plus d’ancienneté (60% d’avis favorables) ou des « headteachers », les responsables de départements pédagogiques (54%).

Mais ils sont aussi 53% à souhaiter que leur rémunération soit décidée en fonction du « progrès et des résultats des élèves auxquels ils enseignent actuellement », tandis que seuls 47% privilégient l’ancienneté comme facteur déterminant.

Les enseignants payés aux résultats dès septembre 2014

La rémunération à la performance sera introduite à la rentrée 2014 au Royaume-Uni. La réforme prévoit la fin des augmentations automatiques au fil de la carrière, pour donner aux établissements la possibilité de mieux payer leurs meilleurs professeurs.

Cette mesure a donné lieu à une forte contestation syndicale, avec l’organisation de plusieurs grèves régionales et nationales. Une journée de manifestation supplémentaire à l’appel du principal syndicat d’enseignants, le NUT, est prévue pour le 10 juillet prochain.

Mais pour Jonathan Simmons, chargé de l’éducation pour le think tank conservateur Policy Exchange, « les enseignants ont tendance à réagir plus positivement que leurs prétendus représentants ». « Si c’est un système juste, il est raisonnable pour les enseignants d’être payés sur la base de la performance » de leurs élèves, estime-t-il.