A Belfort, une large majorité s’oppose à la semaine de 4,5 jours à l’école

A Belfort, la majorité des parents d’élèves et enseignants se sont dit favorables au retour à la semaine de quatre jours, selon une consultation lancée le 16 mai dernier.

« Au terme d’une année de mise en place des nouveaux rythmes scolaires, souhaitez-vous le retour à la semaine de quatre jours ? » Telle était la question posée aux parents d’élèves et enseignants belfortains dans une consultation lancée le 16 mai dernier.

77,51% des parents contre la réforme

La ville, qui applique la réforme des rythmes scolaires depuis la rentrée 2013 dans 17 écoles maternelles et 15 écoles élémentaires, s’est en effet prononcée à une large majorité pour un retour à la semaine de quatre jours, selon les résultats d’un communiqué.

En effet, sur le tiers des 3.404 parents que compte la ville invités à s’exprimer, 77,51% se sont opposés à la semaine de 4,5 jours. Et les 77,06% des 231 enseignants de la ville ayant donné leur avis, se sont dit favorables à 73,60% au retour de la semaine de 4 jours.

Pour le député-maire UMP de Belfort, Damien Meslot, « les résultats de ce référendum expriment nettement un rejet massif de la semaine des quatre jours et demi ».

Il propose ainsi de créer « un collectif national des villes qui sont entrées en résistance » contre l’application de la réforme « où le choix démocratique des parents et des enseignants sera appliqué et sera respecté ».

Benoît Hamon met en garde

Toutefois, bien que certains maires s’opposent à l’application de la réforme des rythmes scolaires, le ministre de l’Education, Benoît Hamon, a mis en garde jeudi les maires qui ne souhaitaient pas l’appliquer. « Je vois mal des maires s’entêter dans une posture comme celle-ci. C’est parfaitement illégal, ils seraient condamnés comme tel », a-t-il précisé.

« Un maire qui n’ouvrirait pas le mercredi alors qu’il doit y avoir classe, c’est aussi absurde qu’un maire qui n’ouvrirait pas une école le dimanche alors que c’est un jour de vote », a-t-il indiqué sur France Info.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.