Ecrits du bac : qu’est-ce qu’une bonne copie ?

Les épreuves écrites du bac 2014 débuteront lundi 16 juin. Quelles sont les attentes des correcteurs ? Quatre professeurs de disciplines différentes donnent leur avis.

Copies du bac

Copies du bac © imagika – Fotolia.com

« La qualité de l’expression prime »

Charlène Landry, professeur de français au lycée Durzy à Villemandeur (Loiret)

« Des connaissances solides, de la méthode et une expression de qualité sont des éléments à retrouver dans une bonne copie. Les phrases doivent être claires et bien construites, le propos correctement développé et argumenté. Les attentes sont légèrement différentes d’un exercice à un autre. Dans le sujet d’invention, la qualité de l’expression prime. C’est un petit travail d’écrivain qui est demandé. Pour rédiger une bonne dissertation, l’élève doit avoir de solides connaissances, indispensables pour appréhender le sujet et construire une argumentation cohérente. Enfin, un commentaire composé doit laisser transparaitre une sensibilité littéraire. Les correcteurs sont bienveillants, ils valorisent les efforts et la bonne volonté du candidat. L’utilisation des notions du cours, une réflexion bien construite, une copie soignée… sont des petits plus. »

« Même en mathématiques, la présentation compte »

Eric Barbazo, professeur de mathématiques au lycée Vaclav Havel à Bègles (Gironde)

« Pour les séries S, l’épreuve écrite de mathématiques consiste à résoudre 3 à 5 exercices. Une bonne copie est une copie soignée où les exercices sont correctement menés, présentés et explicités. Même en mathématiques, la présentation de la copie compte. Le correcteur doit facilement la déchiffrer : les résultats doivent être encadrés, l’écriture lisible, les rayures et les couches de correcteur liquide absentes. L’élève doit utiliser son brouillon afin de réaliser les calculs dont il n’est pas certain. La copie doit être propre. Enfin, le candidat doit se contenter de résoudre les exercices. Il ne doit pas communiquer avec l’examinateur. Certains tentent d’expliquer des méconnaissances ou leur incapacité à faire l’exercice. Ce sont des annotations qui font perdre des points et que l’on ne retrouve jamais dans une bonne copie. »

Oraux du bac, qu’est-ce qu’un bon candidat ?

Quatre enseignants ont répondu à nos questions sur l’épreuve écrite, ils ont également répondu à nos questions sur l’épreuve orale.

« En expression écrite, ce qui est apprécié c’est l’originalité »

Jean-Luc Breton, professeur d’anglais au lycée Racine à Paris

« L’épreuve écrite d’anglais pour les séries L, ES et S s’articule autour d’un exercice de compréhension de textes et d’une expression écrite. Les candidats ne doivent pas avoir peur de se répéter lorsqu’ils répondent aux questions de compréhension du texte. La répétition des opinions développées dans les documents permet aux élèves de s’en imprégner, puis de les creuser afin d’aller plus loin. En expression écrite, ce qui est apprécié c’est l’originalité. Cela montre que l’élève a réussi à prendre de la distance avec le sujet, qu’il ne se contente pas de dire des banalités. Transparaît ainsi dans sa rédaction, une ouverture culturelle, un attrait pour l’actualité voire un sens de l’humour aiguisé. Ces copies sortent du lot ! Les bonnes copies sont relues avec attention. Je suis toujours surpris de voir des élèves quitter la salle d’examen une heure avant la fin, sans même avoir pris le temps de se relire. »

« Une bonne copie est rigoureuse »

Antoine Tresgots, professeur d’histoire géographie au lycée Durzy à Villemandeur (Loiret)

« L’épreuve d’histoire-géographie, pour les séries générales, se divise en deux parties. L’élève doit répondre à un sujet long : une composition ; et à un sujet court : une étude de documents ou une cartographie. Une composition est une réponse organisée devant un problème donné. Pour bien comprendre la question et ses enjeux, il faut maîtriser son cours. L’étude de documents est un exercice assez difficile. Pour le réussir, l’élève doit utiliser les documents pour montrer ses connaissances. La cartographie est un exercice précis qui doit répondre à des règles : présence d’une légende, utilisation des couleurs et pictogrammes conventionnels… De façon générale, une bonne copie est rigoureuse : l’élève fait appel à de solides connaissances, il utilise un vocabulaire précis, son raisonnement est cohérent et pertinent. Il utilise les bons mots, au bon moment. »

Diane Dussud

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.