Refuge

Refuge © Marty Haas - Fotolia.com

C’est une très belle initiative pédagogique qu’a mise en place Tiffani Murphy avec ses élèves de CM1 de l’école Ebb Valley de Manchester dans le Maryland. Pour faire travailler ses élèves sur l’écriture et la persuasion, elle leur a demandé de prendre la parole au nom des chiens et chats abandonnés d’un refuge voisin.

Les enfants ont donc écrit des lettres touchantes, 37  en tout, pour expliquer, à la place de l’animal et à la première personne, pourquoi il fallait l’adopter. Outre la valeur pédagogique du projet, qui a permis aux enfants de comprendre parfaitement comment écrire de façon persuasive, il y a en arrière-plan une expérience émotionnelle très motivante pour eux.

Chaque enfant a ainsi écrit une lettre pour un animal du refuge, et la lettre a été affichée sur la cage de son protégé. Et après avoir choisi leurs protégés sur internet, les enfants sont venus au refuge, où ils les ont rencontrés. Grâce à leurs lettres, de nombreux chiens et chats abandonnés ont été adoptés !

Des lettres d’élèves

Voici deux lettres écrites par les enfants de la classe de Tiffani Murphy, affichées au refuge sur la cage des animaux :

Chère gentille personne,

Emmène-moi à la maison s’il te plaît. J’adore jouer. Je te rendrai heureuse. C’est super de jouer avec moi, j’aime tellement ça ! J’ai 4 ans et trois mois. Je suis un bouledogue américain. J’adore faire de l’exercice et me balader tous les jours. Je passe mon temps dehors. Tu peux jouer à la balle avec moi. J’aimerais tant faire partie de ta famille. Alors emmène-moi chez toi et deviens mon ami !

P.S. : je suis un gentil animal, alors s’il te plaît prends-moi avec toi.

Affectueusement,

Chani

 

Cher futur maître,

Mon nom est Cinnamon et peux-tu m’adopter s’il te plaît parce que je suis si mignonne, une vraie peluche ! Je peux faire quelques bêtises, mais ce n’est pas souvent. J’aime bien me blottir en ronronnant. Désolée, mais je viens de voir une pelote de laine. Ce serait super pour toi de m’adopter, je suis vraiment comme je l’ai dit, et si tu veux m’adopter passons d’abord acheter une pelote de laine.

Affectueusement,

Cinnamon

 

Que pensez-vous de cette initiative ? Est-ce que des écoles françaises travaillent aussi sur ce type de projet ? Vos réponses sont bienvenues !