En déplacement ce lundi à Douai (Nord) sur le thème de l’éducation prioritaire, le ministre de l’Education nationale a annoncé qu’il y aurait « 350 REP+ et 650 REP à la rentrée 2015 et peut-être un peu plus » à la rentrée 2015. Dès la rentrée 2014, la réforme sera appliquée dans 102 réseaux préfigurateurs.

Dans les réseaux prioritaires « renforcés » (REP+), le volume horaire d’enseignement sera pondéré à raison d’1,1h pour chaque heure de cours, libérant ainsi du temps supplémentaire pour la concertation pédagogique, le suivi personnalisé, la formation…

Indemnités augmentées et clause de sauvegarde

« La réforme a été très bien accueillie dans la mesure où les équipes [y voient] la reconnaissance du travail engagé mais surtout l’opportunité de travailler autrement en équipes pluridisciplinaires et en inter-degrés », commente dans La Voix du Nord Bernard Milard, coordonnateur pédagogique des réseaux d’éducation prioritaire dans l’académie de Lille.

Le ministre a également promis d’augmenter le montant de la prime d’indemnité pour les enseignants travaillant en zone d’éducation prioritaire. D’autre part, une clause de sauvegarde permettra aux enseignants des établissements sortants de conserver leurs indemnités pendant trois ans.