Bac : pour déstresser les élèves, les profs utilisent le yoga

A quelques jours des épreuves du bac, la tension monte chez les candidats. Le yoga s'avère très efficace contre le stress. Formée aux techniques de yoga dans l’éducation, Sylvie Vilotta, professeur de biotechnologies dans un lycée professionnel à Saint-Raphaël (Var), nous explique sa méthode.

Sylvie Vilotta

Sylvie Vilotta

Pourquoi vous êtes-vous formée auprès de l’association RYE  (Recherche sur le yoga dans l’éducation), agréée par le ministère de l’Education Nationale ?

Il y a quelques années, je me suis interrogée sur ma pratique professionnelle d’enseignante et j’ai ressenti le besoin d’aller vers des méthodes pédagogiques novatrices. Etant déjà professeur de yoga, j’ai suivi en 2013 le cursus proposé par le RYE, en gardant à l’esprit que l’introduction des techniques de yoga dans le champ éducatif reste innovante. Le RYE introduit des techniques de bien-être qui tiennent compte de l’interdépendance étroite entre le corps et le mental. Le yoga peut aider les élèves en période d’examens sur le plan physique, émotionnel et intellectuel. Les exercices proposés apportent aux élèves des outils pour étudier et faire face aux examens dans de bonnes conditions.

Percevez-vous un regain de stress chez vos élèves à l’approche du baccalauréat  et quelles techniques vous permettent de mieux aider vos élèves ?

Tout est parti d’un constat de l’infirmière scolaire de mon établissement : il y a une recrudescence d’élèves malades ou angoissés à l’approche des examens et du choix de leur orientation. Il était important de proposer une solution pour surmonter ces états de stress. Ainsi, après avoir reçu l’aval de mon chef d’établissement, j’ai créé l’atelier « préparation aux examens et gestion du trac » que j’anime depuis deux ans. A raison de 10 séances d’une heure échelonnées entre novembre et fin mai, il s’adresse aux élèves en 3e année de bac pro, sur la base du volontariat. Je leur soumets des outils pédagogiques de relaxation dont ils peuvent facilement se resservir en classe. Je demande aux élèves, par exemple, de ressentir le souffle aux trois étages respiratoires : abdominal, thoracique et claviculaire.

Hormis cet atelier, j’applique déjà ponctuellement les techniques du RYE, au début ou à la fin d’un cours en général. Si je sens les élèves agités ou inattentifs, il m’arrive de leur proposer une technique de relaxation guidée pendant 5 minutes. Mais je peux aussi les inviter à faire l’exercice Tratak, qui consiste à fixer son regard pendant 40 secondes sur un point d’une image que je leur ai fournie et à se concentrer ensuite sur l’image rémanente. Cet exercice permet aux élèves de se recentrer, c’est très efficace avant un contrôle.

Quel regard portent les élèves et vos collègues enseignants sur ces méthodes ?

Les élèves adhèrent majoritairement à la démarche dans la mesure où ils perçoivent des résultats. L’intérêt des exercices, c’est qu’ils peuvent être utilisés dans toutes les disciplines. Certains enseignants ont dit oui tout de suite, d’autres sont plus réticents mais la plupart acceptent dans la mesure où l’exercice Tratak ne prend que quelques minutes et qu’il ne perturbe pas le cours.

Quels conseils donnez-vous à vos élèves dans la dernière ligne droite avant le bac ?

Bien respirer, se détendre à la veille des épreuves, dormir suffisamment et avoir une alimentation équilibrée. Il faut aussi savoir accepter, parfois, une situation d’échec et, surtout, avoir confiance en soi. L’avantage avec les techniques du RYE, c’est que les élèves peuvent les réinvestir plus tard, lors d’un entretien d’embauche ou dans leur vie professionnelle future.

1 commentaire sur "Bac : pour déstresser les élèves, les profs utilisent le yoga"

  1. marcsus  30 mai 2014 à 13 h 29 min

    Les techniques de relaxation font partie des contenus d’enseignement de l’EPS !
    Quand les professeurs les proposent aux élèves, la redécouverte de leur respiration modifie durablement leur rapport à l’effort, à la concentration, à la motivation ! Dans notre lycée, un atelier libre hebdomadaire est proposé aux élèves volontaires toute l’année..Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.