Le SNUipp-FSU appelle à une meilleure inclusion des enfants en situation de handicap

Le principal syndicat du primaire organise aujourd'hui un colloque pour faire avancer le sujet de l'inclusion des enfants handicapés à l'école.

Pour le SNUipp-FSU, l’inclusion scolaire des enfants en situation de handicap est un sujet « qui patine », près de 10 ans après la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances des personnes handicapées ».

Les effectifs d’enfants handicapés scolarisés individuellement dans une classe ordinaire ou une classe pour l’inclusion ont plus que doublé depuis 2000, pour atteindre aujourd’hui 140.000, indique le principal syndicat du primaire – mais « il reste beaucoup de chemin à parcourir » selon lui. C’est pourquoi le syndicat organise ce matin un colloque sur le sujet.

90% des enseignants adhèrent à l’objectif d’inclusion

Pour les enseignants, c’est « loin d’être facile au quotidien » de répondre aux attentes des familles. D’après une enquête réalisée par le SNUipp-FSU(1), « si 90 % des enseignants adhèrent à l’objectif de l’inclusion, 76% estiment qu’il est réaliste mais sous certaines conditions », tandis que « plus de 20% » doutent de la possibilité de sa réalisation.

Les enseignants « y croient », mais « demandent de la formation et des conditions d’enseignement adaptées ». Selon l’enquête, les trois principales attentes des enseignants sont une formation adaptée pour eux et pour les AVS, le recrutement d’AVS supplémentaires, et la baisse des effectifs d’élèves. Le SNUipp appelle pour sa part à un « accompagnement global » de l’enfant tout au long de la journée, à la cantine comme lors des activités périscolaires. Le syndicat déplore en particulier « que les missions des futurs AESH, remplaçant les AVS, soient cantonnées à l’accompagnement strictement scolaire ».

« L’inclusion ne doit pas être un simple slogan inscrit dans la loi de refondation. » Alors qu’une nouvelle Conférence nationale du handicap doit s’ouvrir avant la fin de l’année, le SNUipp-FSU appelle ses partenaires à formuler des propositions pour l’inclusion : « il est temps de franchir un nouveau cap« .

Note(s) :
  • (1) Enquête réalisée par internet auprès de 5 000 enseignants du primaire entre avril et mai 2014

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.