Circulaire de rentrée – Lettre de Benoît Hamon aux enseignants (B.O. 22 mai 2014)

Benoît Hamon s'adresse aux enseignants, et détaille les orientations de la rentrée scolaire 2014 dans le Bulletin officiel de cette semaine.

Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Benoît Hamon, s’adresse à tous les membres de la communauté éducative dans une lettre publiée au Bulletin Officiel de ce jeudi 22 mai.

Le diplôme, « meilleur bouclier face au chômage »

« Les Françaises et les Français attendent beaucoup de l’École », affirme le ministre. Elle permet en effet à tous d’accéder « aux savoirs et à la culture », et « protège grâce au diplôme, qui demeure le meilleur bouclier face au chômage ».

Pour autant, Benoît Hamon reconnaît que les inégalités sociales n’y sont pas suffisamment corrigées, comme l’a récemment souligné l’OCDE dans son étude PISA 2012. C’est pourquoi « combattre dès le plus jeune âge les inégalités » doit devenir « un impératif » pour tous les membres de la communauté éducative.

Le ministre revient sur les grandes réformes en cours, parmi lesquelles la priorité donnée au primaire, les nouveaux programmes d’enseignement du premier degré et du collège élaborés par le conseil supérieur des programmes, la remise en place de la formation initiale des enseignants dans les Espe, la création de 60.000 postes au sein de l’éducation nationale d’ici 2017, la refondation de l’éducation prioritaire, la lutte contre le décrochage scolaire

Préparation de la rentrée 2014 : 4 grandes orientations

Ces objectifs sont détaillés dans la circulaire de rentrée, également publiée au B.O., autour de quatre grands axes :

  • accompagner les élèves dans leurs apprentissages et la construction de leur parcours pour une meilleure insertion sociale et professionnelle,
  • combattre les inégalités tout au long de la scolarité,
  • promouvoir une école à la fois exigeante et bienveillante,
  • former, soutenir et accompagner les équipes pédagogiques et éducatives.

En ce qui concerne la formation des enseignants, le ministère attend de tous les acteurs de la communauté pédagogique et éducative qu’ils se mobilisent pour la réussite des Espe. Les formateurs des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation vont être davantage « professionnalisés », et verront leurs missions clarifiées.

D’autre part, le développement du numérique éducatif doit faciliter le « renouvellement des pratiques pédagogiques », et « la formation des enseignants au et par le numérique » des futurs enseignants constituera une priorité.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.