Le Bulletin Officiel publie cette semaine le vocabulaire de l’éducation et de l’enseignement supérieur de la Commission générale de terminologie et de néologie.
Deux rubriques différentes sont proposées : « Termes et définitions » et « Table d’équivalence » de termes étrangers et de termes français.

Dans la première, on trouve par exemple :

-bibaccalauréat, n.m. Forme abrégée : Bibac, n.m. Définition : Certification de fin d’études secondaires délivrée simultanément à l’issue d’un examen unique à des élèves en France et dans un pays partenaire, et reconnue dans les deux pays pour l’accès à l’enseignement supérieur.

Note : L’« abibac », commun à la France et à l’Allemagne (de Abitur et « baccalauréat »), le « bachibac », commun à la France et à l’Espagne (de bachillerato et « baccalauréat ») et l’« esabac », commun à la France et à l’Italie (de esame di Stato et « baccalauréat ») sont des bibaccalauréats.

-numérisme, n.m. Antonyme : Innumérisme, n.m. Définition : Capacité d’une personne à manier les nombres et le calcul dans les situations de la vie courante. Voir aussi : Littérisme. Équivalent étranger : Numeracy.

Dans la seconde, on trouve par exemple :

-Le terme anglais « enquiry-based education, enquiry-based learning (EBL), inquiry-based education (IBE), inquiry-based learning (IBL) » et son équivalent français :  « démarche d’investigation »

-A l’inverse,  le terme français « étude collective de leçon (ECL) » et son équivalent anglais « lesson study« .