Les syndicats (FSU, CFDT, CGT, CFTC, SOLIDAIRES, UNSA et FA-FP) appellent les personnels de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche à se mobiliser et à être en grève ce jeudi 15 mai. Pour mettre un terme à la baisse du pouvoir d’achat, les syndicats exigent  » l’arrêt du gel du point d’indice, la revalorisation des salaires, la création d’emplois statutaires qui répondent aux besoins des Français, la fin de la précarisation de l’emploi public et de la multiplication des emplois à temps incomplet ».

Plan d’économies de 50 milliards d’euros

Suite au discours de politique générale du Premier ministre, les fonctionnaires craignent de faire les frais du plan d’économies de 50 milliards d’euros annoncé par l’exécutif d’ici 2017. Manuel Valls avait en effet indiqué que l’Etat serait mis à contribution à hauteur de 19 milliards d’euros, l’Assurance-maladie à 10 milliards d’euros et les collectivités à 10 milliards, restant vague sur les autres 11 milliards.

Cette grève, qui concerne cinq millions de fonctionnaires français, a pour but d’exiger de réelles négociations sur les rémunérations, de réduire les 50 milliards d’euros de dépenses publiques et de garantir des emplois publics de qualité correspondant aux besoins.