Maires et écoles vont pouvoir organiser leur rentrée scolaire 2014. En effet, le décret sur les rythmes scolaires introduisant les assouplissements prévus par Benoît Hamon, pour les communes peinant à mettre en place la semaine de 4,5 jours à la rentrée prochaine, est paru jeudi au Journal Officiel. Il « permet des assouplissements adaptés aux réalités locales qui le nécessitent » et autorise des « expérimentations relatives à l’organisation des rythmes scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires« , commente le ministère de l’Éducation nationale.

« Les activités périscolaires en une seule demi-journée »

La possibilité est désormais donnée de rassembler les activités périscolaires en une seule demi-journée et d’envisager un allongement de l’année scolaire en rognant les vacances. « Les communes ont la possibilité d’alléger la semaine en réduisant le nombre d’heures d’école par semaine et en répartissant ces heures sur les vacances scolaires, sous réserve que leur projet soit construit en concertation localement puis validé par le rectorat« , précise le ministère de l’Education précise dans un communiqué.

Ainsi, le « décret complémentaire » maintient les cinq matinées de classe hebdomadaires et autorise des semaines de huit demi-journées au lieu de neuf, pour regrouper les trois heures d’activités périscolaires sur un après-midi.

À la rentrée 2014, tous les élèves bénéficieront des nouveaux rythmes scolaires avec une organisation répondant à « des objectifs pédagogiques favorisant leur réussite », souligne le communiqué.

Le bulletin Officiel qui vient juste de paraître détaille les modalités de mise en œuvre des expérimentations relatives à l’organisation des rythmes scolaires et la nouvelle organisation dans les écoles maternelles et élémentaires.

Enfin, une circulaire accompagnant le décret sera publiée « dans les tout prochains jours au Bulletin officiel de l’Education nationale. Elle réaffirme la nécessité de prendre en compte les spécificités de la maternelle », indique le ministère.