L’université attire davantage que par le passé. Selon un premier bilan du portail des Admissions Post Bac (APB), révélé par le Parisien, la fac a été cette année choisie comme premier vœu d’orientation par 47% des étudiants. Soit une hausse de 5,6 % par rapport à 2013. Et c’est principalement chez les littéraires que l’engouement est plus fort : 60% d’entre eux s’y dirigent contre 25 % pour les scientifiques. Quant aux économistes (terminale ES), près de 40 % demandent des IUT ou des BTS. Un état des lieux provisoire puisque les postulants ont jusqu’au 10 juin pour modifier l’ordre de leurs vœux.

Cette progression s’explique toutefois par le fait que davantage d’étudiants en échec ont eu accès pour la première fois à APB pour se réorienter. Et la plupart d’entre eux ont choisi l’université.

« Encore un choix d’orientation par défaut »

La secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, déplore que l’université demeure encore un choix d’orientation par défaut : « je serai satisfaite le jour où les 63% d’étudiants inscrits à l’université y seront par choix, et non par défaut. Il y aura toujours des élèves qui demandent l’université en deuxième choix parce qu’ils ont d’abord postulé dans une filière très sélective« .